Plus l’envie.

      Ça fait longtemps que je n'ai pas écrit, bien trop longtemps. Cela ne m'était jamais arrivé je crois. Il faut que je vous dise, que je n'en ressens plus l'envie. C'est venu un peu comme ça et cela m'ennuie. Ce n'est pas les idées qui me manquent. Des billets, j'en rédige dans ma tête presque tous les jours. Je ne compte plus les fois où je me dis: "Tiens ça, je devrais en parler !", où je note une phrase pour être sûre de ne pas oublier. Et puis, cela reste ainsi. Je ne sais pas si c'est que je suis essoufflée de ces plus de trois années à...

Les familles normales.

  Je discutais avec un médecin qui remplaçait celle que je consulte habituellement. On discutait de tout et de rien, du quotidien, il m'a questionnée : "Vous les avez tous les week-ends les enfants de votre mari ?" Je lui explique que non, seulement un week-end sur deux. "Ah, j'ai eu peur ! Heureusement pour vous, vous  pouvez avoir une vie normale!". J'ai réagi, choquée: "Pardon ? J'ai du mal à comprendre, en quoi ma vie n'est pas normale à vos yeux?" Il a du s'apercevoir de sa maladresse et a tenté de se rattraper: "Bien sûr, mais vous voyez, vous devez avoir besoin de vous reposer, ça doit être...

Et plonger ses mains dans une caisse de vieilles photos.

Chercher une photo, au milieu de tant d'autres. Assise par terre, au grenier. Tirer les caisses qui en sont remplies, feuilleter les vieux albums. Observer des clichés fanés d'une époque passée. Chercher des ressemblances de soi, bébé. S'émerveiller de tous ces moments que l'on a oublié. Rire avec eux, avoir le coeur serré et s'émouvoir, un peu. Se trouver beaux. Observer ses bébés, si petits. Aimer son mari qui sourit. Se dire qu'on a vieilli. Caresser ceux qu'on a aimés et qui sont partis. On savait pas, on était si heureux cette fois-là. Mettre de côté quelques clichés, pour les afficher. Se dire qu'il faudrait trier. Mais non en fait, c'est beaucoup mieux ce...