Comment j’ai dompté ma yaourtière.

Comment j’ai dompté ma yaourtière.

248
15

Je vous ai parlé il y a quelques mois de mes problèmes de yaourtière (par ici) et de comment je ne parvenais jamais à obtenir un yaourt à peu près convenable.
Trop liquide, acide, trop de grumeaux ou de dépôt.
Bref, cela me rendait dingue et j’ai failli plusieurs fois la jeter par la fenêtre ou la punir sur le bon coin.

Surtout lors de ce genre de catastrophes, hum…

J’ai essayé de suivre vos précieux conseils et je vous remercie pour cela. Pourtant, d’une fois à l’autre, ce n’était jamais pareil, je n’avais pas trouvé LA recette.

C’est par hasard, alors que nous étions chez des copains que j’ai découvert qu’ils avaient une yaourtière et je leur ai parlé de mes déboires
J’ai aussi pu réaliser qu’on avait vieilli parce qu’il y a quelques années, on ne se serait pas passionné pour ce genre de sujet.

Mon ami m’a expliqué pas à pas comment il faisait, m’a prêté ses ingrédients pour faire une fournée de yaourts et lui dire ce que j’en pensais.

Je n’y croyais plus vraiment mais j’ai essayé et c’était super réussi, je n’en revenais pas !

Pour être sûre, j’ai fait et refait la recette qui s’est révélée être la bonne et celle que j’utilise désormais au quotidien.
Alors, j’en profite pour venir vous la livrer, même si elle est très basique et que j’imagine que le problème venait surtout de moi et de ma façon de procéder…

Pour 12 yaourts :
(J‘ai un modèle 12 pots, grande famille oblige, pour 6, il suffit de diviser):

– 1,5 litre de lait demi-écrémé
(peut se faire aussi avec du lait entier)

– 2 sachets de ferment

Je sais qu’on peut faire avec un yaourt, mais je n’ai pas tenté…

– 1 pot de Régilait, lait entier.

(Mon lait en poudre ne convenait pas, il était en gros grains et faisait des grumeaux, celui-là est parfait ! )

Je mets tout dans mon saladier et je mixe.
Mon ami m’a expliqué l’importance de mixer mais attention, pas trop longtemps, cela ne doit pas trop mousser.
Je fais cela au mixeur plongeant, le truc pour faire les soupes vous voyez ?

Ensuite, je verse dans les petits pots.
Je programme sur yaourt pour une durée de 12 heures.
Je mets au frais au moins 5 heures avant de les déguster.

Ca me prend 5 minutes, je fais cela le soir après le repas pour que ce soit prêt le matin.
J’en fais 2 à 3 fois par semaine, selon les week-ends où les enfants sont présents.
Cela n’est pas forcément économique car je prends du lait bio et que les ingrédients sont assez onéreux mais on évite le gâchis de pots de yaourts vides et les enfants se régalent.

La semaine dernière, j’avais oublié d’en faire et j’ai donc acheté 4 yaourts dans le commerce, cela faisait plusieurs mois que cela ne m’était pas arrivé.
J’ai dit à Papam: « ils sont pas terribles ces yaourts non ? ».
Ca l’a bien fait marrer, comme quoi, tout arrive non ?

J’ai dompté ma yaourtière et je vais finir par ne plus réussir à m’en passer !

 

15 commentaires

    • Ahahah je n’en suis pas sûre vu le temps que j’ai mis pour parvenir à un résultat correct ! On est très loin des merveilles que tu réalises !

    • Ah non, je ne mets pas les couvercles mais là, pour les crèmes au chocolat, je n’en avais fait que 6, il faut donc couvrir les trous vides avec les couvercles.

    • Et je suis du genre à trop vite abandonner justement . je l’ai laissé de longs mois au garage avant de retenter. Mais vu le prix de la machine, cela m’embêtait de ne pas y arriver !

    • Ecoute c’est un cadeau donc je n’ai pas choisi mais l’avantage c’est qu’il y a 12 pots car 6 c’est trop peu chez nous.
      On peut également faire des crèmes desserts, du fromage blanc, yaourt à boire et faisselle mais je n’ai pas encore tenté…
      J’ai vu qu’il y avait des ferments spéciaux pour yaourts brassés, je ne sais pas si cela peut aider ?

Laisser un commentaire