Couches Lavables : le bilan un mois après.

Couches Lavables : le bilan un mois après.

420
18

J’avais expliqué, quelques mois avant la naissance de Lavande, notre souhait d’utiliser des couches lavables (par ici).
Nous nous sentions un peu perdus face à la diversité des types de couches/marques/modèles même si j’avais une préférence pour la marque Hamac .

Cela m’embêtait un peu d’investir sans avoir pu essayer et être sûre que le modèle que j’avais choisi conviendrait.
Cela représente tout de même une sacrée somme !

C’est Yipeehappymummy qui m’a parlé d’un magasin tout proche de Lille (à Lomme) qui vendait beaucoup de couches lavables et où nous pourrions être très bien conseillés.

Ce magasin c’est Ethics .
Il s’agit d’un magasin qui propose différents produits zéro déchet et fabriqués en france.
La gérante est de très bon conseil, elle prend le temps pour ses clients, c’est un lieu très agréable.

De plus, il regorge de bonnes idées pour faire des cadeaux originaux, moi qui ait souvent du mal à trouver de nouvelles idées, je me suis promis d’y retourner quand j’aurais des gens à gâter.

La bonne surprise, c’est qu’en nous y rendant, nous avons découvert qu’il était proposé de louer des couches le premier mois de bébé afin de nous permettre de découvrir les différents modèles.

Pour une cinquantaine d’euros de location, nous avons reçu une dizaine de couches et des tas d’inserts de matières/épaisseurs différentes.

Bien sûr, j’avais prévu de vous faire des tas de photos pour vous montrer, mais je m’en suis souvenue une fois dans la boutique en ramenant les couches et en faisant l’inventaire.
J’ai donc pris une photo moche, à la hâte.
Mon avenir de blogueuse est plus que compromis.

Heureusement, j’ai trouvé des photos sur internet…

Nous avons demandé essentiellement des couches de la marque Hamac puisque c’est celles qui avaient retenu notre attention.

Mais également des couches Bamboolik et bumgénius.


Ici ce sont des couches tout-en-un ou l’insert ne s’enlève pas.

Tout nous a très bien était expliqué et nous étions vraiment enthousiastes et pressés d’essayer.

En terme d’utilisation, nous avons trouvé cela relativement simple.
Nous préparions les couches à l’avance avec les inserts, le voile, afin qu’elles soient prêtes à l’emploi.
Rien de trop différent avec les couches jetables.

Aucune fuite à déplorer, les couches Hamac ne font pas trop un effet « grosse couche », les autres marques un peu plus mais cela ne m’a pas embêtée.
Il faut le dire, ce sont de jolies couches et j’avais plaisir à les mettre à ma fille.
J’avais même repéré des séries limitées très sympas.

Pour l’entretien des couches, cela c’est un peu compliqué.
Je fais ma lessive moi même en utilisant la recette de Julie et nous en sommes très satisfaits.
Force est de constater que pour laver les couches, ce n’était pas suffisant.
Il restait souvent des traces et si nous avions utilisé de la crème, c’était encore pire.
Avec une lessive classique de supermarché, le nettoyage était très efficace mais cela m’embête d’utiliser des couches lavables pour éviter les produits chimiques et de les laver avec des produits chimiques …
Je n’ai pas approfondi sur ce problème-là et je sais que d’autres lessives existent en magasin bio mais je n’ai pas eu l’occasion de les tester.

Malheureusement, notre expérience a du s’arrêter parce que Lavande a eu de très importantes irritations du siège.
Nous avons passé la première semaine à tenter de la soigner sans mettre en cause les couches lavables.

Un matin, alors que son siège saignait  encore et que nous avions testé à peu près toutes les crèmes du marché, j’en ai eu assez et j’ai proposé à Papam d’essayer des couches jetables.

Les couches lavables sont forcément un peu plus humides puisqu’il n’y a pas de produit absorbant, je me suis dit que ce contact avec l’humidité, même si nous la changions très souvent, pouvait fragiliser son siège.
En quelques jours et avec l’aide de notre amie l’éosine (à éviter lorsque l’on est maladroite comme moi), Lavande était guérie.
J’ai voulu réessayer une semaine plus tard, afin de confirmer qu’il s’agissait bien des couches et malheureusement, en quelques heures, l’érythème réapparaissait …
Nous étions vraiment très déçus.

En ramenant les couches, j’ai expliqué nos déconvenues et la gérante était très surprise de ce souci.
À priori, Lavande serait vraiment très sensible de ce côté-là.
Il est vrai qu’elle semble avoir la peau assez délicate.

Nous avons décidé que nous réessaierions d’ici quelques mois, quand Lavande sera un peu plus âgée et sa peau peau un peu plus habituée.
Il existe également d’autres matières que nous n’avons pas testé.

La douce Graine d’Aby , qui propose des articles écos-responsables dans sa boutique, m’a envoyé une couche qu’elle a réalisée dans des matières certifiées Okeo-tex/GOTS,  toute douce, afin que je puisse la tester et peut-être trouver LA couche lavable qui conviendra à ma fille.

Elle est encore un peu grande mais dès que je pourrais, j’essaie !
Je n’ai pas dit mon dernier mot !

Je ne regrette pas d’avoir pu essayer avant d’acheter, je trouve que c’est un très bon compromis.
Et j’espère vraiment pouvoir vous faire un nouveau bilan plus concluant dans quelques mois !

Et vous, les couches lavables, vous avez essayé ? Vous avez rencontré ce genre de soucis ?

18 commentaires

  1. J’avais tenté pour mon ainée et tout de suite elle avait eu des rougeurs. Donc stop. Pour la deuxième je n’ai même pas tenté. Je m’y suis remis pour le dernier. Pas de soucis l’été dernier mais cet hiver je dois avouer que j’ai eu la flemme et puis pour l’apprentissage de la marche c’était un peu galère. Je viens de les ressortir et on va essayer de faire l’été avec. Je les avais acheté d’occasion donc pas trop d’investissement.

  2. Je me souviens bien de ton precedent billet sur les couches lavables. Merci de revenir pour un retour d’experience!
    Ah c’est fou! Je suis a l’inverse passee aux couches lavables pour mon deuxieme, parce qu’il faisait des allergies tres fortes aux couches jetables. Apres six mois en lavable, j’ai rachete un paquet de couches jetables et ai ete degoutee par l’odeur chimique qui s’en degageait.
    Naturellement, notre troisieme bebe est aussi en lavables. Tout nickel, pendant neuf mois, puis grosses rougeurs depuis deux semaines… nous sommes en train de tester, mais a priori, elle ne supporte pas le changement de lessive. (Voila ce qui se passe quand on ne peut pas lire ce qui est ecrit sur le paquet 🙁 )
    J’espere que vous finirez par trouver votre bonheur pour le popotin de petite Lavande… parce que je suis bien d’accord avec toi, c’est tout de meme mieux avec moins de produits chimiques…

    • Ben écoute, c’est pour cela qu’on a tardé à mettre en cause les couches lavables car j’étais persuadée qu’elles ne pouvaient pas provoquer de réaction…
      Mais elle saignait tellement du siège…
      Bref, on va digérer un peu cet épisode et on tachera de sy remettre ensuite.
      Je n’oserai pas tenter les langes comme toi…

      • Je te comprends… Ca fait tellement mal au coeur de voir ses petits souffrir qu’il faut du temps pour digerer ca… Et surtout, si les couches jetables sont les meilleures pour le confort de ta fille, le « lavable » n’est pas une religion non plus!
        Pour les langes, je pense que c’etait beaucoup plus facile pour moi dans un pays chaud. Peu d’habits, pas grand chose a enlever ou remettre a chaque change… et un bebe qui peut meme rester fesses nues quand il a l’air bien comme ca… tout cela simplifie nettement la logistique 😉

  3. Bon, honnêtement ma première réaction : beurk. Mais quand réfléchit à tout ce qu’on jette, et au prix que les couches coûtent… Je n’ai pas de gamin, je ne peux qu’imaginer que ça présente ses avantages 🙂

  4. Oh mince …
    J’espère que vous ne serez pas trop embêté quand Lavande fera ses dents … Chupa avait les fesses en sang à chaque dent -_- Elle avait des selles très souvent molles voire liquides et la crèche pensait tout le temps qu’elle avait une gastro -_- Il a fallu attendre qu’elle aille sur le pot pour que le problème cesse.

  5. Je compatis … j’ai eu le même problème pour FeuFolet et à mon grand regret je n’ai jamais pu passer aux lavables pour lui
    Là, pour LutinCoquin, on recommence à avoir des fuites pour la sieste ou la nuit donc on est plutôt en 65 / 35% avec les jetables … je me tâte à prendre quelques hamac pendant les soldes …

    • Ca me rasure de ne pas être la seule à rencontrer ce souci car les gens semblaient surpris qu’elle puisse réagir ainsi aux lavables…
      Les hamacs sont vraiment bien, pratiques et jolies. Je ne savais pas qu’ils faisaient des soldes !

  6. Bonjour,
    J’ai utilisé des couches lavables pour ma fille, et j’ai eu le même souci : des irritations, rougeurs, etc…
    Nous avons cherché l’explication avec ma « conseillère », et il s’est avéré qu’il s’agissait d’un problème de couches encrassées : lessive pas assez efficace, eau calcaire, etc…
    J’ai fait un bon décrassage avec du fun rock, et je les lavais ensuite avec la lessive fun rock (achetés chez apinapi), et c’était reparti !
    Ca vaut le coup d’essayer !
    Pour mon 2e, je n’ai pas pu utiliser mes couches lavables, question de morphologie, et pas envie de réinvestir… mais quand je vois les déchets, quel gâchis…

    • Comme je les avais loué, je ne les ai plus et je ne peux donc pas essayer. La vendeuse m’a assuré qu’elle les avait décrassées avant location mais je ne peux en avoir la certitude…
      Je retentirai dans quelques semaines, je garde ta référence de lessive, merci !
      Et c’est vrai que c’est énormément de gâchis !

  7. En lisant ton article je viens de dire à David « je te préviens, prépare toi, on va retester les couches lavables pour le 3eme ». Il m’a répondu « Super, j’ai trop hâte, c’était une telle réussite la 1ère fois ». Et Oui, nous aussi on va réessayer!

Laisser un commentaire