Ici et là-bas.

Ici et là-bas.

91
6

Depuis douze années, ma vie est partagée entre deux villes.

Il y a celle de mon enfance, que j’ai quittée puis retrouvée et celle de mon adolescence qui me manque si souvent.

Il y a ces deux endroits si différents. Celui d’où je viens et que j’aime profondément et celui qui m’a adoptée et m’a fait voir la vie autrement.

Celle où les souvenirs d’enfance sont si présents et l’autre qui m’a vu grandir et a abrité mes premiers émois.

Deux villes, deux vies et des souvenirs en pagaille.
Celle ou j’habite, celle qui m’abrite. Quand le vent tourne, dans l’une ou l’autre, je me réfugie.

Celle de la famille, celle des amis. La tienne, la mienne, la nôtre aussi.

Celles que j’aime et où je me sens chez moi. Ces deux villes là.

Et il y a ce train, qui file entre les deux. Ces arrêts que je connais par cœur. Ces heures qu’on décompte en vérifiant son billet mille fois. Ce train qui les relie, cet endroit ou l’on n’est plus vraiment là-bas mais pas encore ici.
A l’aller, on pense à eux, au retour, on pense à lui. Souvent le ventre serré, les yeux humides de ne pas savoir quand on fera à nouveau le chemin à l’envers.

Un jour, peut-être, d’autres villes viendront corser l’affaire, je l’espère…

(Crédit photo: Papam)

6 commentaires

Laisser un commentaire