IMG_20150216_142154Aujourd’hui, nous nous sommes rendus à l’hôpital pour la visite de contrôle de la brûlure de Petit Colis dont je parlais ici.  Le médecin nous a expliqué que cela cicatrisait très bien et nous pouvons espérer que cela disparaisse complétement si nous sommes très vigilants.

Nous devons bien hydrater, masser régulièrement et surtout le protéger du soleil. Nous retournerons à l’hôpital dans trois mois pour vérifier que cela évolue comme il faut.

La brûlure a très vite cicatrisé et au bout de dix jours, on ne voyait déjà plus grand chose, à part trois petits ronds rouges. Cependant avant cela, c’était plus impressionnant et lorsque nous avons été nous promener ou effectuer certaines formalités nous n’avons pu échapper aux regards extérieurs… Ceux de gens inconnus qui ne manqueront pas de te questionner et de te donner nombre de conseils avisés ce qui va d’accroitre un peu plus plus ton sentiment de culpabilité.

Petit florilège…

« Oh mon dieu mon bonhomme, mais que t’est-il arrivé? » – « Ce n’est vraiment pas beau dis donc cette blessure! » – « Vous savez madame, les enfants, c’est important de bien les surveiller! » – « Elle devait être chaude dis donc cette soupe! » – « C’est vrai qu’une cicatrice à cet endroit là, ce n’est vraiment pas joli! » – « Ah ben toi, tu ne t’es pas loupé! » – « Ohlala c’est une sacré trace qu’il a là! » – « C’est vrai que lorsqu’on ne les surveille pas assez…. » – « Il doit avoir très mal ! » – « Ce n’est vraiment pas beau, il s’est fait quoi? » – « Vous croyez que ça va rester? » – « Elle était brulante la soupe? »- « Ah les brûlures, je me souviens d’un enfant il était défiguré, c’est pas pour vous inquiéter mais c’était vraiment compliqué dans sa vie quotidienne! » –  » Ben dis donc, il a du pleurer hein parce que quand on voit la trace qu’il a! »…

Mais heureusement, de temps en temps, il y a ces gens qui te font rigoler…

« Mes dernières urgence à moi c’était pour ma fille qui s’était mis le fusil de son playmobil dans le nez. On s’y habitue vous savez… »

Ça n’a duré qu’une semaine mais j’ai pensé à tous ces parents, ces enfants qui chaque jour doivent expliquer, justifier et faire face aux remarques des gens parfois un peu déplacées. Il faut s’armer je crois, d’une bonne dose de patience et d’humour pour affronter tout ça!