J’ai rencontré quelqu’un…

J’ai rencontré quelqu’un…

218
2

« Et toi sinon ça va comment?
-Ça va, ça va bien, j’ai rencontré quelqu’un.
-Ah super! Tu l’as rencontré comment? Ça se passe bien? Il fait quoi? »

Vous la reconnaissez cette discussion là. Vous l’avez tous déjà vécue au moins une fois. La première fois que l’on ose se lancer et parler de celui ou celle que l’on vient de rencontrer.

« Il s’appelle Papam, je l’ai rencontré chez des amis, il est très gentil et… il a deux enfants
-Ah… ah oui, quand même, deux enfants!
-oui, deux enfants.
-Et du coup, tu vas faire quoi? »

Cette question là. Celle que la plupart m’ont posé.

Oui forcément je me suis beaucoup interrogée. Parce que soyons honnêtes, ce n’est pas choisir la facilité.
Mais toi, à qui je raconte ma vie autour d’un café, cette question as tu vraiment le droit de me la poser?
As tu vraiment la légitimité de sous entendre qu’en effet, le quitter pour « ça » est une éventualité .
Est-ce que pour un motif différent, tu te permettrais de me le demander ?

Et moi, pourquoi au départ, j’ai toujours eu besoin de dire qu’il avait deux enfants pour le présenter?
Sans doute parce qu’en effet cette information, j’ai eu du mal à la digérer et que j’avais besoin de l’annoncer afin de m’en débarrasser. L’oraliser et rendre tout cela concret.

« J’ai une amie c’est comme toi, son conjoint à des enfants et ça a été vraiment compliqué. ».

Cette nouvelle qui balaye tout le reste. L’homme que vous avez rencontré n’est plus gentil, charmant, comptable ou boulanger, il est juste père de deux enfants.

 

2 commentaires

  1. Ben oui, et à la fois avoir des enfants, c'est quelque chose de tellement important que d'un coup ça devient une des caractéristiques principales… voire la principale ? Ta dernière phrase est très juste et très bien trouvée

Laisser un commentaire