é

 

C’est vrai qu’elle n’est pas simple notre famille. Pas facile de s’y retrouver.

Entre nos parents divorcés et les leurs, les enfants ont parfois du mal à se repérer.

C’est le cas de Lop’s en ce moment qui ne cesse de nous questionner…

Après qu’on ait déjeuné avec sa maman il me demande :
« Et elle va venir dormir chez nous maman ce soir? ».

Je lui explique que non mais il insiste:
« Elle ne dormira pas dans votre chambre mais à côté ! ».
C’est vrai que nous sommes capables de nous croiser, de déjeuner ensemble et de discuter alors pourquoi s’arrêter là ?

Il ne voit que très rarement mon père qui est passé le week-end dernier avec sa nouvelle compagne. Il les salue et me demande: « Marie, pourquoi ta maman n’est pas venue? ».
Je lui explique que mes parents sont divorcés et qu’ils n’ont pas forcément envie de se voir.
Il n’a pas semblé satisfait de cette réponse et est allé en parler à mon père:
« Tu n’es pas avec la maman de Marie? Elle ne vient pas manger? Tu aurais pu l’inviter ! » .
Nous lui avons expliqué que non, ce n’était pas possible et il nous a répondu avec aplomb:
« Ils auraient pu prendre deux voitures pour venir et ne pas se parler ! ».

Il est à un âge où cela est parfois un peu compliqué.
Pourquoi ne pourrait-on pas former une grande famille et vivre tous ensemble après tout?
Il a bien compris que ses parents étaient séparés et il ne cherche pas à les rassembler mais tout serait plus simple si nous parvenions à cohabiter.

Nous lui expliquons qu’il y a famille de maman et la famille de Papa mais pour lui, nous sommes une seule famille et il n’en démord pas. Sa famille, se sont ceux qui comptent pour lui je crois.

Il a besoin de pouvoir mettre des étiquettes.
Qui est ma mère, ma grand-mère, mon oncle…
Qui sont-ils pour Petit Colis et pour lui. Qui est de sa famille et qui ne l’est pas.

Je reconnais que je n’ai pas toujours les mots pour les nommer parce qu’une belle-belle-arrière-grand-mère, je ne sais pas vraiment si ça peut exister.
Alors, nous essayons d’expliquer que finalement, le plus important est d’être bien entouré.

La rentrée va être pour lui riche en bouleversement.
Il va changer de pays, de maison et d’école avec sa maman et chez nous.
Il va côtoyer plus régulièrement son nouveau compagnon et ses enfants.

Heureusement, il aura toujours pour l’entourer, sa famille compliquée !

(Crédit photo : Papam. )