IMG_1951

Je ne vais pas vous parler du choix du prénom de notre bébé car il est décidé depuis longtemps déjà.

Nous avions eu tellement de difficultés pour Petit Colis à avoir un coup de coeur commun qui correspondent avec les exigences de nos noms de famille que nous n’avons jamais cessé de cherché des prénoms qui nous plaisaient.

C’est ainsi qu’avant même que ce bébé soit connu, fille ou garçon, il avait déjà un prénom.

L’autre soir, j’exposais à Papam mon dilemne autour du deuxième prénom que nous choisirions.

Nous avons tous les deux, trois prénoms: le principal et les prénoms de nos grands-parents.
Les enfants de Papam ont leur prénom principal et un prénom supplémentaire.
Dot’s, celui de la maman de Papam et Lop’s, celui de son papa.

Petit Colis portant nos deux noms de familles (très très longs), nous avons hésité à lui donner un second prénom et puis on l’a fait tout de même.

J’ai perdu ma belle-mère quelques mois avant sa naissance et j’avais demandé à Papam si, dans l’éventualité où nous avions une fille, je pouvais lui donner son prénom, ce qu’il avait accepté.

Finalement, c’était un petit garçon et nous lui avons donné le prénom de mon papa, pour lui faire plaisir.

J’ai découvert ensuite que certains parents choisissent des prénoms qu’ils aiment et auxquels ils ont du renoncer ou les font choisir à des proches, j’ai beaucoup aimé cette idée.

Pour ce deuxième bébé, lorsque j’ai appris que j’attendais une fille, la question s’est à nouveau posée.

J’aurais aimé lui donner le prénom de ma belle-mère mais il fallait d’abord en parler à ma maman.
Comme je m’en doutais, elle n’a pas du tout approuvé l’idée.
Le vivant comme une trahison, comme si je lui enlevais quelque chose.
« Tu as toujours préféré ta belle-mère à moi, je le sais ! » a-t-elle lâchée.

Inutile de tenter d’en dire plus et d’expliquer mes raisons.
Cette guerre mère/belle-mère, ne cessera jamais et elle se sentira toujours en rivalité.

Ma maman déteste son prénom et il est vrai que je ne me vois pas le donner à mon bébé, même en second.

Alors il nous reste quoi comme options ?

– Faire choisir un prénom à ma mère. Elle a proposé celui de sa maman.
C’est une jolie idée.

– Ne pas renoncer à donner celui de ma belle-mère et donner les deux .
Ca me ferait rire de les voir ainsi, cohabiter pour toute la vie …
Mais c’est forcer ma fille à porter un état civil à rallonge et à ne rentrer dans aucune case d’aucun formulaire. Déjà qu’avec un seul, ce sera compliqué…

-Donner le prénom de ma grand-mère paternelle, qu’on aime très fort (l’idée préférée de Papam) et qui serait aux anges.
Créer un incident diplomatique bien plus grave que l’option du prénom de ma belle-mère.

– Ne pas donner de second prénom et dire que les familles recomposées, c’est quand même sacrément compliqué !

Et vous, chez vous, comment avez-vous procédé ?