IMG_20150422_134517

« Nombres de tentatives autorisées dépassées, veuillez vous reconnecter ultérieurement » / »mot de passe erroné » / « le mot de passe a été changé il y a 7 mois » / »erreur de mot de passe » / « le mot de passe ne correspond pas à l’identifiant utilisé » ….

J’en ai entendu parler à la radio, ils disaient que contre le piratage, il fallait multiplier ses codes.
J’en ai parlé à Papam en lui expliquant que moi, j’avais toujours le même depuis des années, le même pour tout, partout.
A sa tête, j’ai vu qu’ ils avaient raison et je me suis imaginée tous mes comptes piratées, pillés, maltraités, alors j’ai tout changé.

Les boites mails, la banque, le blog et les sites en ligne, le compte paypal, le code pin, la carte bleue, le code de casier, la porte d’entrée, celui du cadenas, Instagram, eBay…
C’est simple, j’ai tout modifié.

Maintenant c’est lorsque je dois les utiliser que je commence à paniquer…
Quand je dois remplir la case prévue à cet effet, j’ai toujours une petite idée alors je fais des essais.
Une fois, puis deux, puis trois.
Je reprends en ajoutant des chiffres ou une majuscule. Parfois trop rarement, cela fonctionne du premier coup, d’autres trop souvent, je dois refaire un essai.

Je m’énerve et je recommence, concentrée et disciplinée.
Souviens-toi, tu t’étais dit que celui-là tu le retiendrai, oui mais c’était quoi?
Je finis par capituler et lance la procédure compliquée et longue de la réinitialisation de mot de passe.

Je pense à ces trucs dont j’ai vaguement entendu parler pour consigner mes codes mais bien sûr, je ne me suis jamais renseignée.
Je pense au fait que la sieste sera bientôt terminée et que j’accède à peine à ce site sur lequel je voulais me connecter.
Je pense à ce que serait ma vie si j’étais quelqu’un d’organisé.

Avant j’avais un code, le même pour tout, avec pour réponse à la question secrète le prénom de mon chien, c’était bien.
Maintenant, j’en ai 15 ou 20 alors je ne me fais pas pirater, c’est vrai, même moi, je n’y ai plus accès.

Rassurez-moi, vous aussi vous avez du mal à vous y retrouver?