Certains préparent activement la rentrée, chez nous, c’est la période du planning.

Planning annuel qui déterminera les week-ends avec les enfants, sans, les vacances, Noël et les ponts de mai…

Ce planning ou tu tentes de tout anticiper, de tout prévoir. De te réserver des moments à toi tout en conciliant les besoins de tous.

Il est rageant pour moi de me retrouver tributaire d’une autre personne. De ne pas pouvoir planifier selon MES envies. L’escapade de quelques jours sur un coup de tête, dans une famille comme la nôtre, ça n’existe pas et ça me manque parfois…

Tenter de prendre tout en compte, ne rien laisser au hasard pour finalement s’en vouloir de considérer les enfants comme des pions à ranger dans des cases….

Ce planning finit par partir pour validation, revient avec des contres-propositions, repart, revient. Souvent on se perd un peu, il y a quelques conflits…

Puis, il est validé des deux côtés. Toute ton année sur un papier. Et je me mets à penser à tout ce que j’ai oublié, loupé et pas envisagé.

Et je m’énerve de cette vie planifiée…

Chez nous, on utilise un calendrier familial ou on note tout, à hauteur d’enfants pour qu’ils puissent en prendre connaissance et se repérer… Et chez vous, ça se passe comment?

Je vous souhaite à tous une bonne rentrée!