L’enfant qui ne voulait plus rien manger…

L’enfant qui ne voulait plus rien manger…

706
35

IMG_8522

Il y a quelques mois, j’affirmais sûre de moi:

« Mon fils ? Il mange de tout, avec plaisir ! Même des légumes ! ».

Depuis qu’il est tout petit, c’est un bon mangeur et l’alimentation n’a jamais été un souci avec lui.

Mais depuis quelques semaines, les choses ont changé et je ne sais plus trop quoi en penser…

Un jour il va se délecter d’un plat et le bouder celui d’après.
Certains jours, rien ne va le contenter et plus le temps passe, plus le faire manger devient compliqué.

Petit Colis n’a jamais aimé la viande, aucune.
Cela ne m’a pas posé problème, nous en mangeons peu à la maison.
Je la remplaçais par d’autres choses ou parvenais de temps en temps à la dissimuler subtilement.

Depuis quelques temps, il a également banni tous les légumes de son alimentation, du jour au lendemain.

Si tu enlèves la viande et les légumes, il reste les féculents mais pas tous, il ne faut pas rêver !

Cet enfant a beau être ch’ti, il n’aime pas les pommes de terre
(sacrilège pour sa mère qui ne pourra JAMAIS comprendre cela..)
mais il a une passion: les pâtes !!!
Il en réclame souvent dès le petit-déjeuner.
Autant vous dire qu’il aime particulièrement cette histoire :

Je_veux_des_pates003-ebf3a

Je dois me bagarrer pour qu’il daigne manger autre chose.
Le repas se transforment souvent en bras de fer que je peine à gagner.
Parce que cette tête de mule je ne vois pas de qui il peut tenir ça a épuisé tout ce que j’ai pu essayer pour le faire manger équilibré.

Les purées: « Beurk ! C’est dégoutant maman ! »
Les soupes: « Ahhhhhh Dé-gou-tant »
Les légumes planqués dans une omelette/une pâte feuilletée « C’est quoi dedans ? Des carottes ? Beurk ! »
Les menaces au dessert/fromage dont il raffole:
« Je peux sortir de table ? »
Le ludique, la fierté, la valorisation, cuisiner avec lui et tout un tas d’autres choses…

Il s’en fiche complètement. Il préfère ne pas manger.
Il peut ne pas déjeuner, ne pas dîner prêt à tout pour éviter d’avoir à goûter quelque chose qui lui déplairait. Et moi, j’ai du mal à ne pas céder, de peur de l’affamer.

Je me retrouve avec un petit garçon qui mange correctement exclusivement au petit-déjeuner et au goûter et qui aux repas, pourrait se contenter de pâtes, tout le temps.
Juste des pâtes.

Et face à cela, je le reconnais, je me sens un peu désemparée. Je sais que c’est la période et qu’ils passent tous par des phases de rejet des aliments mais de là à ne presque plus rien accepter…
J’ai entendu une fois, dans une émission, qu’il fallait proposer au moins 7 fois un aliment à un enfant pour qu’il l’accepte et puisse l’apprécier alors qu’il le rejetait.
Pour certains je dois en être à 25
(coucou la carotte sous toutes ses formes). 

Alors, j’ai décidé de ne rien lâcher.
On va en parler encore et encore. Cuisiner ensemble.
Je ne souhaite pas le forcer mais ne pas céder en lui proposant des pâtes à tous les repas.

J’ai commencé ce matin et il a préféré aller se coucher que de déjeuner, j’ai osé proposer des concombres qu’hier il semblait avoir appréciés.
Je sens que ma patience va être mise à rude épreuve…

Et vous, vous avez des astuces pour faire manger vos enfants ?

35 commentaires

  1. Ma super astuce à moi, c’est de laisser courir. Je prépare quelque chose pour tout le monde. Qui aime mange, qui n’aime pas ne mange pas. Mais il n’y a pas de remplacement. Mon grand s’est exclusivement nourri de tartines du matin et du goûter pendant presque un an. Il ne mangeait ni à la cantine ni au dîner. Ca a fini par lui passer. Et absolument idem pour le petit mais moins longtemps. Ne t’énerve pas et il trouvera ca drôle moins longtemps.

    • Exactement ! Je ne sais pas depuis combien de temps Petit colis a très fortement réduit son alimentation mais j’ai connu une phase de mon aîné qui ne voulait mangé autres choses que du jambon blanc. Après menaces, inquiétudes… on a laissé courir. Et il s’est remis à manger normalement même si bon il ne supporte pas que les aliments soient mélangés mais c’est une autre histoire… Le petit refuse de manger les légumes à la crèche TOUS ! Mais à la maison il en mange parfois, surtout des crudités. On continue à proposer en se disant que ça finira bien par passer…
      Et les pâtes c’est tellement bon ! As-tu essayé les spaghetti de légumes mélangés à des vrais ?
      Alors c’est inquiétant certes mais ça finit toujours par passer et ça évite bien des angoisses/prise de becs de peut-être lâcher un peu prise ?

      • C’est une bonne idée les spaghettis de légumes, tu les trouves tout fait ?
        Je vais tenter de lâcher prise ou du moins de moins le prendre à coeur.
        Merci de ton petit mot !

    • Je ne pense pas être capable de le laisser manger ce qu’il veut ainsi. Je dois être trop bornée, cela me fait culpabiliser.
      Mais je suis d’accord avec le fait qu’il doit sentir que cela m’énerve, je vais tâcher d’être plus détendue..

  2. Ils ont effectivement une période où plus rien ne leur convient, je te rassure, meme les miens sont passés par la. Perso je les ai laissés évoluer à leur rythme, en leur proposant TOUJOURS une alimentation malgré tout, et surtout sans rien préparer de plus (ils ne se laissent pas mourir de faim, sont pas bêtes hein!). J’ai fait comme toi : ils cuisinaient, venaient cueillir avec moi…des fois ca a donné des situations cocasses, comme Eden qui mangeaient les carottes tout juste sorties de terre, et Enzo les petits pois crus… Mais l’essentiel est la : leur laisser le temps de manger à leur rythme. Et puis, il ne veut peut être pas de légumes, mais les fruits? Ça peut compenser… Ya aussi ces mamans qui font des assiettes super mignonnes avec plein de légumes (des paysages, des animaux..), pourquoi pas?! Perso jamais tenté, mais bon, ça peut être une piste!

    • J’aime le « même les miens » ! Ca me rassure presque vu les dingos de légumes qu’ils sont aujourd’hui ! Les assiettes mignonnes, c’est vraiment pas le genre de choses dont je suis capable, je n’ai pas la créativité et la patience nécessaire pour cela ! Merci beaucoup !

  3. ah c’est terrible cette période « rejet de la bouffe », quand c’est pas les légumes, c’est avec les couleurs, ou sinon l’étape purée…bref je comprends pour l’avoir vécu et aussi avec le biberon du matin, une vraie galère ! puis après ça passe mais bon en attendant on s’arrache les cheveux!! courage bises (en ce moment mon tendrecroque refuse les légumes alors qu’il en mangeait, et maintenant il veut bien de la purée alors que jusqu’à présent il refusait)

    • Je crois que ce qui m’inquiète c’est que son grand frère de presque 7 ans n’a jamais passé cette période et c’est un enfer de le faire manger.. J’espère que ce sera différent avec Petit Colis.
      Courage avec ton tout petit, pas facile non plus..

  4. Mon deuz était comme ça. Un conseil déjà il ne faut pas trop qu’il se rende compte que ça te saoule car la nourriture est un moyen d’opposition de prédilection pour le nain (ce relou !). Ici on en arrivait souvent à cuisiner un plat différent pour lui. Et bien sûr, les rares légumes qu’il mangeait étaient ceux que sa sœur détestait. Aujourd’hui il va avoir 5 ans et ça va mieux. Enfin, y a pas longtemps il a passé 15 mn devant des lasagnes à la ratatouille qu’il ne voulait pas goûter alors qu’il aime les pâtes ET la ratatouille ! Je crois que j’ai fait un odieux chantage au dessert chocolaté et il a finalement trouvé ça bon et en a repris. Il a aussi un appétit très cyclique et peut super bien manger comme quasi rien. Bon courage

    • Je me refuse pour l’instant à cuisiner pour lui, c’est déjà suffisamment compliqué… Ca me rassure de lire que cela finit par passer ou presque ! Merci de ton passage par ici !

  5. Mon mari s’est nourri uniquement de poisson pané pendant 3ans quand il était enfant. (oui il aime encore ça) Son médecin disait il mange? Oui que de poisson pané. Donc il mange. C’est passé…
    La nourriture c’est le moyen de pression des enfants parce qu’ils voient que ça à un impact.
    Perso j’aurais vraiment pas un lien normal avec la nourriture et mon enfant. Je serais incapable de prendre le recul…
    Je sais ça ne t’aide pas

    • Non mais du poisson pané pendant 3 ans ?!!! Les parents ne devaient plus en pouvoir !
      Je pense que si je panique un peu c’est que ce n’est pas forcément évident de gérer tout cela sans culpabilité et avec légèreté.
      Et si cela m’aide, parce que tes mots sont bienveillants !

  6. Pour avoir passé tous les repas de mon enfance dans l’angoisse collective parce que ma petite soeur ne mangeait quasi rien, j’ai décidé que je ne mettrais pas la pression à mes filles pour qu’elles mangent, d’autant plus que c’est justement un moyen de pression de l’enfant sur ses parents … nos mantras : « tu goutes avant de dire si tu aimes ou pas » ; un enfant ne se laisse jamais mourir de faim ; un enfant sait mieux réguler son appétit qu’un adulte (combien de repas faisons-nous sans avoir vraiment faim ??) ; les enfants préfèrent le sucré au salé en général, d’où leur préférence pour le petit dej et gouter ; et notre phrase culte quand ma fille veut du fromage alors qu’elle a à peine mangé son plat : « si tu as faim pour le fromage, tu as faim pour ton plat ». J’accepte aussi que parfois, ce que je sers ne lui plait tout simplement pas (surtout quand je me lance dans des recettes ovni !), et de la même facon que je ne me forcerais pas à manger un truc que j’aime pas, je ne la force pas non plus. Mais bon, à part quelques trucs qu’elle refuse systématiquement (coucou les carottes aussi), on a de la chance, elle mange super bien !! C’est comme pour tout : ca passera.

    • Je pense exactement la même chose que toi et on fait tout pareil.
      Je ne pourrai pas le forcer mais s’il ne goûte pas le plat, pas de fromage et il aime tellement cela que ça devrait marcher mais non !
      Je pense aussi (j’espère) que cela lui passera.
      Merci !

  7. Jamais eu de soucis avec les filles sauf la mini qui ne mangeait aucuns gâteaux et est passée du sein au morceau , impossible de lui faire manger soupe ou purée . Mais avec le petit dernier c’est autre chose , pendant un temps vers 4 ans il ne voulait que de la viande alors je lui mettais un morceau de légume de chaque en disant tu ne peux pas dire que tu n’aimes pas,tu n’as pas goûté. On passait au fromage ou yaourt puis fruits , il est dingue des pommes et en mange matin midi 4 h et soir … Et ça pendant -quelque temps . Je faisais aussi des légumes que je mixais et que je mettais dans les pasta en sauce … Et maintenant il mange de tout ça a fini par passer . Quand j introduis un nouvel aliment je lui mets un mini bout pour qu’il goute. Et parfois oh surprise il adore du premier coup . Après mes copines me disent que mes enfants mangent de tout et que je suis vache avec eux car les leur les topinambours , panais , et divers choux ne passent même pas l étape achats mais finalement c est ce qu’ils préfèrent les vieux légumes .

    • Tu cuisines tellement bien en même temps, ils ont de la chance tes enfants ! Je salive à la vue de tes plats variés et élaborés !
      Ici aussi il est surprenant parfois. Il peut aimer le brocolis par exemple et le vieux légumes également alors que des choses plus classiques ont du mal à passer…
      Mais en ce moment c’est rien de rien.
      C’est une bonne idée les légumes mixés dans les pâtes en sauce, je vais tenter !
      Merci de ton passage par ici !

  8. Ah ben alors, on doit traverser le même genre de phase ici avec Pimprenelle ^^Elle n’aime pas les pommes de terre (mais les frites, oui, BIEN SUR !), elle qui mangeait de tout petite, accepte tout juste de goûter du bout de la langue et j’ai souvent droit à « beurk, c’est pas bon ». J’essaye de ne pas me prendre la tête en me disant que ça reviendra et de ne pas me braquer. Elle fait aussi comme Petit Colis, un jour les concombres elle adore ça, le lendemain elle refuse de goûter, elle mange les tomates dans le taboulé mais jure que c’est dégoutant quand c’est proposé autrement -_- Par contre, elle adore les fruits (que ma numéro 2, elle, refuse de manger depuis toujours, à part en compote ….). Bref, je compatis totalement ^^

  9. Matisse était pareil : le petit qui mangeait tout, goulûment et avec plaisir ! Et vers 2ans et quelques : plus rien. Aucune viande sauf le saucisson, pas de légumes ni de fruits. Il restait donc pâtes ou riz ou blé (beurk les pommes de terre aussi sauf les frites !). Et pas question de le tromper avec des légumes cachés ou autre! Bref, jai laisse faire, mais il y a avait toujours un légume dans son assiette, posé à côté, qu’il ne touchait pas (mais au moins il savait qu’il y avait Ca chez lui). Au bout d’un an, il m’a dit : mais c’est bon les bananes. Et puis, il a aimé des trucs bizarres colles les sardines en boîte ! Les menaces n’ont jamais marché sur Matisse : plutot se priver de tout que de goûter un bout de poulet ou un haricot Maintenant ça va mieux hein, mais les légumes c’est toujours pas son kiff. Il accepte de goûter parfois. Et depuis cette année seulement il apprécie les choses faites maison. Avant, il m’aidait à cuisiner, mais il ne mangeait que les choses industrielles … Bref, bon courage

    • Merci de ton témoignage, je vais essayer de continuer à lui proposer de tout et à moi angoisser.
      J’espère que cela passera ! Bises

  10. Je découvre ton article grâce à Hello Coton et l’univers tout doux de ton joli blog.. Est-ce-qu’il n’y aurait pas un événement qui pourrait expliquer le changement brutal de petit colis? Un événement en apparence anodin, mais qui l’aurait perturbé? Une maladie, du stress, un peu moins de présence à la maison.. Je ne sais pas.. Des fois, le fait de refuser de manger est le seul moyen de rébellion pour eux..

    • J’y réfléchis mais je ne vois pas tellement… Je vais essayer d’y penser et de lui en parler. Merci !
      Merci également de ton passage par ici !

  11. Pour être une maman avec une phobie alimentaire (je ne mange pas d’aliments « mou » genre mousse, crème, gelée, …), j’ai choisi de ne pas me prendre le chou. Pour l’instant, FeuFolet mange à peu prêt de tout, plus ou moins bien selon les jours, avec une nette appétence pour la viande.
    En ce moment, par contre, il boude les légumes chauds, alors je triche, je lui propose des crudité en entrée, comme ça il mange un peu de légume avant le dessert ;-). Dans ton cas, je crois que je ferais un repas avec pâtes chaque jour (même si c’est redondant pour les autres membres de la famille) et un sans, comme ça tant pis s’il saute un repas 😉
    Et pour le dessert, soit il mange bien et il a le droit à un dessert « plaisir », soit il mange peu et dans ce cas, c’est yaourt blanc et fruit, comme ça, il n’est pas privé de dessert, mais il n’est pas « récompensé » quand il boude le repas

    • Je lui fais des pâtes régulièrement, mais je tente de varier.
      Pour les desserts, on ne mange que des desserts simples: yaourts natures ou petits suisses et il adore ça, comme le fromage mais il est capable de s’en priver pour ne rien avoir à goûter.
      Merci pour tes conseils, on va avancer doucement et patiemment…
      Merci également d’avoir pris le temps de laisser quelques mots ici !

  12. Si ça peut te rassurer, mon accroc aux haricots, n’en veut plus du tout
    Du jour au lendemain, il n’a plus rien voulu manger non plus… Viande, légumes, féculents, même les goûters et le petit déjeuner ça a duré des mois et avec l’arrivée de la petite, on a lâché l’affaire pas les repas devenaient un vrai champs de bataille !! Heureusement que le Kiri existe, il n’était nourri que de ça et de chocolat (oui je sais, sans commentaires ).
    On a continué de lui présenter les aliments sans se battre pour qu’ils les mangent et petit à petit, il a recommencé à manger (ça a prit du temps hein).
    Je ne sais pas pourquoi ils passent par tête phase, mais j’ai l’impression qu’on y échappe pas !!! Ce n’est jamais simple et ça flingue un peu tes soirées tranquilles

  13. Bah écoute, avec T-Biscuit, ça fait 12 ans que ça dure … mais je ne perds pas espoir puisque pour ma part, j’ai changé en partant de chez moi à 18 ans, quand j’ai du apprendre à cuisiner. Mais il y a encore des choses que je refuse de manger (faut pas pousser).
    Aujourd’hui encore, j’ai beaucoup de mal à dire « tu n’aimes pas ? Et bien ne mange pas! », surtout qu’il peut se « rattraper » avec des goûters. Du coup, quand je sais qu’il ne va pas aimer, il y a souvent des pâtes au gruyère. Mais ce qui m’agace c’est qu’avant il adorait le riz et maintenant il ne veut plus en manger … il aime les pâtes au gruyère, les tagliatelles au saumon, le hachis parmentier, le couscous et les nuggets/frites … il a l’air de penser que c’est largement suffisant -_-

    Avec Petit Colis, comme il mangeait de tout avant, je pense que ça reviendra. Chichi m’a fait la même chose. T-Biscuit, lui, c’est depuis toujours …

    • En effet, lorsque l’on a eu l’habitude d’un enfant qui mange de tout, cela surprend et désappointe …
      C’est difficile en effet de savoir ce qu’il faut faire et comment gérer les choses. La liste de ce que Tbiscuit aime n’est pas longue dis donc, tu dois faire preuve de beaucoup de patience !

Laisser un commentaire