Les premiers « je t’aime »…

Les premiers « je t’aime »…

317
21

Lorsque je couche mon fils le soir, juste avant de fermer sa porte, je lui glisse un « je t’aime » avant de m’en aller.
Systématiquement, pas par habitude mais parce que je le pense sincèrement.
C’est quelque chose que je lui dit assez souvent.
Parfois cela m’échappe tellement mon amour déborde, j’ai besoin de le lui dire.
Peut-être est-ce trop, je ne sais pas, je n’ai pas envie d’y penser.
Je veux juste en profiter car dans quelques années, je risque fort de l’agacer…

À l’heure de la sieste ce midi, après le rituel du coucher et alors que j’étais en train de fermer sa porte, je l’ai entendu dire quelque chose:
« Pardon ? Je n’ai pas entendu ?
– T’aime maman ! »

Son premier vrai « je t’aime » et des papillons dans le ventre.
Cela m’a rappelé tous ces premiers « je t’aime » qui jalonnent nos vies et surtout, celui de son papa il y a quelques années déjà.

Qu’ils sont doux ces moments et qu’ils sont importants.
J’essaie de m’en souvenir et de les garder précieusement, comme un trésor pour les jours de tourments.

Et vous, les premiers « je t’aime », vous vous en souvenez ?

21 commentaires

  1. je ne m’en souviens plus…. 🙁
    bon à part pour mon Namoureuse!!!!
    ceux de ma petite sont rares mais mon grand est plus sentimental et me le dit tous les soirs au coucher…..

  2. moi j’ai droit à un « je te t’aime » tous les jours de ma fille,mon fils ça dépend. Moi aussi je leur dit le soir en fermant la porte pour la nuit.
    Je ne me souviens plus trop du tout premier, tellement ils me le disent maintenant.

  3. « Je t’aime » sont des mots que mes parents ne prononçaient pas, pourtant, je sais qu’ils nous aiment. Du coup, quand Chupa ou Chichi ont commencé à me le dire, ça m’a fait tout bizarre. Je trouve ça trop chou quand Chichi me dit qu’il m’aime.

  4. Je suis une férue du je t’aime, je pense qu’on ne le dit jamais assez (quand c’est sincère et pas juste dit comme ça). Je le dis surement une bonne dizaine de fois à mes hommes chaque jour. Chaque soir quand je couche Loulou je lui dis je t’aime, bonne nuit et fais de beaux rêves, une fois la porte fermée il crie je t’aime et il faut que je crie je t’aime en retour c’est le rituel 😉
    Son premier je t’aime était encore plus fort pour moi. Il devait avoir deux ans et demi et je le couche pour la sieste du dimanche chez mes parents sachant que je ne serai pas là à son réveil car je repartais à Paris et lui restait pour les vacances (je lui avais expliqué je suis pas folle non plus). Je le couche donc et lui dit sois sage avec papi et mamie, dors bien, on se revoit bientôt, je t’aime et là j’ai un « netaine maman ». Je l’ai embrassé et ai refermé la porte en larmes tellement j’étais émue. Il m’a fallu un café pour me rebooster avant de prendre la route 😉

  5. C’est trop émouvant 🙂
    J’avoue qu’ici je le bombarde de « Je t’aime » avec des câlins régulièrement !! Je déborde d’amour et j’ai fais un enfant qui du coup déborde d’amour lui aussi 😀
    Du coup je ne me souviens plus de son premier « je t’aime », mais je savoure chacun de ceux qu’il me dit avec beaucoup d’émotion 🙂

  6. C’est trop mignon et quand ça sort comme ça, naturellement, c’est tellement touchant ! Chez nous, on dit facilement « je t’aime », on en a besoin ! Mon mini de 2 ans 1/2 nous appelle papa et maman d’amour, et ça me fait complètement craquer ! Mon grand, de presque 8 ans est toujours aussi fan des « je t’aime » ! Il rajoute souvent un « fort comme un tyrannosaure », ou « gros comme une baleine » ! C’est à savoir qui trouvera la plus forte comparaison ! J’espère que ça durera encore et encore !

  7. En plein dans le mille ici, Choupette du haut de ses 4 ans presque et demi est dans sa période : « déclaration d’amour enflammée », maman chérie, maman que j’aime, maman, je t’adore, maman t la meilleure des mamans, maman je t’aime de tout mon coeur, le plus fort du monde de la terre à la lune ( ça, c’est notre phrase de rituel du soir elle et moi depuis sa naissance, elle en a une autre avec son papa, rien qu’à eux), maman, t géniale, j’taime maman! Bref, je plane, je vole, je suis invincible grâce à tous ses p’tits mots d’amour !!!

Laisser un commentaire