IMG_2025

Chez nous, pas de famille à proximité pour garder les enfants le temps d’un après-midi ou d’une soirée.
Papam a de très longues journées et les moments passés rien que tous les deux sont souvent très très limités.
Nous avons renoncé pour un paquet d’années aux grasses matinées et aux week-ends en amoureux mais pas à réussir à se libérer un peu de temps tous les deux.

On se l’était promis, une fois qu’on aurait déménagé et que nos finances nous le permettraient, ce serait notre priorité.

À la rentrée, nous avons décidé que nous prendrions quelqu’un deux heures par semaine pour aller nager. Juste tous les deux, en amoureux.
S’éclipser en gloussant et faire de ces deux heures, notre moment.

J’ai trouvé une super baby-sitter que Petit Colis a toujours grand hâte de voir arriver et nous partons le cœur léger.
Pour être souvent de l’autre côté, celle qui s’occupe des petits, cela ne m’inquiétait pas. Au contraire, je trouve cela important qu’il puisse avoir ces moments et nouer ce genre de liens avec d’autres que ses parents.

Nos mardis, nous les avons d’abord passés à nager, puis l’hiver arrivant, nous avons souvent séché pour aller boire un verre et simplement discuter.

Un peu crevés, mal habillés et les fringues un peu tâchées, il y a des jours où l’on n’est moyennement motivés pour y aller.
Où l’on resterait bien dans le fond de notre canapé.
Où l’on se dirait tant pis, je n’ai pas envie, on n’a qu’à dîner devant la télé.

Mais on s’est engagé, on a signé et tous les mardis, quelqu’un vient sonner et nous rappeler que peu importe le mauvais temps ou les enfants, ce temps pour nous est important.
Être le temps d’un moment, autre chose que des parents jonglant avec le temps.

Nos mardis soirs, tous les deux, en amoureux, sont très précieux.

Et chez vous, vous parvenez à avoir de temps en temps ce genre de moments ?