On s’organise comment avec les grands pendant l’accouchement ?

On s’organise comment avec les grands pendant l’accouchement ?

653
13

J’ai terminé la préparation à l’accouchement hier et effectué ma dernière consultation avec la sage-femme.

Celle-ci m’a alors demandé, pour conclure, si je me sentais prête et s’il y avait des choses qui m’angoissaient.

J’y ai réfléchi un peu et j’ai réalisé qu’encore plus que le fait d’accoucher, ce qui est, malheureusement, un passage obligé.
Ce qui m’inquiète, c’est savoir comment cela va se passer pour les enfants durant mon accouchement .

Quand on n’a pas de famille à proximité, les choses sont bien plus compliquées à gérer et anticiper.

Pour Petit Colis, déjà, je l’avais plutôt mal vécu.

Accouchement prévu en plein été, le 14 aout.
Les deux grands étaient là pour 15 jours et repartaient une semaine avant la date de mon terme chez leur maman.

La plupart de nos amis étaient en vacances et l’EX-la-maman-des-enfants, n’a jamais proposé de les récupérer en cas d’urgence.
Je lui en ai beaucoup voulu et j’ai eu vraiment peur de devoir accoucher sans Papam.
Je me suis dit que quand même, dans une circonstance pareille, c’est quelque chose que l’on peut proposer…

Je craignais également qu’il ne soit pas disponible pour m’accompagner et rester à la maternité les jours suivants, devant s’occuper de ses enfants.
J’avais le sentiment qu’on me volait quelque chose et que même pour un évènement aussi important, je devais encore me sacrifier.

Heureusement, Petit Colis a joué les prolongations et est arrivé comme une fleur, sans se presser, 4 jours après terme et nous avons pu profiter sereinement de nos premiers moments.

Cette fois encore, se pose la question de l’organisation.
L’EX-la-maman-des-enfants a été un peu plus conciliante et a dit qu’en cas d’accouchement un vendredi par exemple, nous intervertirions les week-ends.
Maintenant qu’elle réside à 1h de la maison, elle ne pourra cependant pas récupérer les enfants en cas d’urgence, d’autant qu’elle n’est pas véhiculée.
De toute façon, il y aura tout de même Petit Colis.

Nous avons ma grand-mère qui reste aux aguets et à qui nous pourrons déposer les enfants en cas d’urgence mais qui ne pourra pas les garder trop longtemps car c’est pour elle, très fatiguant.
J’ai fait une liste d’amis qu’on peut contacter mais qui travaillent souvent la journée et que je ne veux pas déranger.

Papam qui travaille à plus d’une heure de la maison et qui devra sauter dans un train pour arriver à temps.
Trouver quelqu’un pour éventuellement m’amener à la maternité.
Autant vous dire que j’ai intérêt à être sûre de moi avant d’alerter tout le monde.

Ma voisine qui est sage-femme m’a dit que je pouvais toujours sonner chez elle, qu’elle avait déjà accouché une dame dans sa cuisine, c’est une solution comme une autre…
Au moins, pas d’enfants à caser, juste le risque de légèrement les traumatiser…

Je sais que quel que soit ce que l’on aura prévu, cela se passera sûrement différemment.
Je pense que je préférerais accoucher seule et rapidement que revivre l’interminable attente de mon premier.
Facile à dire lorsqu’on ne l’a pas vécu sûrement…
Tant que je sais mon grand en sécurité et pas inquiet, je sais que pour moi, cela ira.

À un peu moins d’un mois de mon terme, nous nous tenons tous prêts.
Les grands qui seront présents cette semaine vont être briefés sur un éventuel départ en catastrophe. Papam est à la maison avec nous, ce qui simplifie les choses.

Pour les autres semaines, nous verrons au fur et à mesure.
Peut-être que la dernière écho que je ferai dans deux semaines pour vérifier l’évolution du bébé forcera les médecins à me déclencher.
Peut-être que tout va très bien s’enchaîner, ou pas !
Au pire, cela fera des anecdotes à raconter !

Et vous ?
Cela a été compliqué de vous organiser lorsque vous avez accouché ?
C’est quelque chose qui vous a angoissé ?

13 commentaires

  1. Allez ma belle, courage! On sent de l’inquiétude et de l’angoisse sans doute parce que tu ne pourras pas maîtriser les choses, c’est bébé qui va décider 😉 Moi, j’ai envie de croire que tt va se passer le mieux du monde, tant pour toi que pour la gestion de toute ta p’tite tribu 😉 Bisous

    • J’aime pouvoir organiser et maîtriser en effet et là, je dois juste laisser les choses se faire d’elles-même sans pouvoir les contrôler, je vais y arriver !
      Merci beaucoup, j’espère que tu vas bien !

  2. OMG… l’accouchement dans la cuisine… ça me fait penser à Grey’s anatomy >< Bref, C'est pas simple tout ça, j'espère que tu trouveras quelqu'un pour te garder les petits, de manière à ce que tu puisses accoucher sereinement !

    • On a des solutions en fait mais elles seront plus ou moins faciles selon le moment ou j’accoucherai ! Ca devrait aller, je l’espère. Merci en tout cas !

  3. Ah! Ah! Je ne te raconterai pas la calamiteuse gestion de la garde de mon grand pour mon deuxième accouchement alors! En tous cas, ce que je sais, c’est que si j’avais un troisième, j’accoucherais seule!

  4. Ah ah, une de mes grandes angoisses aussi … pas de famille à moins de 4h, ma belle soeur qui se mariait à deux semaines de mon terme (et 4h de route), pas envie de « jeter » Feuillet chez des amis qu’il ne connaîtrait pas, …
    Et ben LutinCoquin a été parfait puisqu’il a attendu les vacances de mes beaux-parents et que nous passions la nuit chez eux en prévision d’un week-end ensemble pour rompre la poche des eaux FeuFolet a eu du mal à me laisser partir mais il a ensuite été comme un pacha avec ses grands parents et ses tantes dans une maison qu’il avait eu le temps d’apprivoiser avec moi
    Je te souhaite que tout se goupille aussi bien

  5. Moi c’est quelque chose qui m’a angoissé à la fin de ma deuxième grossesse, où est-ce que j’allais caser mon grand de deux ans. Pas de famille tout près, pas de copain dans le coin, une nounou qui venait de déménager… J’ai une tante qui habitait à 1h de route et qui a des problèmes de santé mais qui m’a dit, appelle même la nuit, j’enverrai mon mari chercher le petit. Et puis ma gynéco m’a dit qu’elle, en l’absence de son mari, elle avait caser ses petits chez les voisins.
    Et finalement mon accouchement a eu lieu bien avant le terme et bien avant d’avoir résolu cette question, très rapidement il a fallu qu’on trouve une solution, mon compagnon a appelé uen de ses collègues qui a trois garçons et elle est venue chercher mon fils à l’hôpital. Comme quoi, parfois dans l’urgence, on trouve vite des solutions 😉

    • Je pense que oui et finalement, on a pas mal d’amis qui se sont proposés et je pense que dans l’urgence, comme tu dis, on trouvera ! Merci !

  6. Ici c’était aussi un peu la panique car tout le monde m’avait mis la pression « tu sais pour un deuxieme ca va super vite alors faire gaffe » … mes parents sont qu’à dix Minutes de la maison mais ils ont le sommeil lourd et j’avais peur que si cela arrivait la nuit on soit obliger d’emmener le grand avec nous … au final tous c’est déroulé comme sur des roulettes car apres une journée marathon (4h de marche + 2h de courses) vers 19h jai du des vraies contractions du coup on a appelé mon papa qui a pris le relais et on est partis tranquille ! Et number2 est né 12h plus tard … bon courage pour toi et ne t’en fais pas tout va bien se passer

    • Ahaha tes parents s’en seraient voulus de pas entendre ton appel !
      C’es chouette que ça ce soit passé ainsi, je vais aller faire du shopping alors !

  7. cela n’avait pas été une source d’angoisse pour moi quand je devais aller accoucher de mon second enfant, mais contrairement à toi, j’avais du monde à 2 min de la maison pour me garder mon aîné!

Laisser un commentaire