DSC_7783
Le week-end dernier, nous avons enfin pris le temps de trier les photos.
J’ai fait un gros dossier, j’ai tout téléchargé et envoyé à développer.

Presque deux ans de retard, 400 photos plus tard et quelques jours après, je recevais un gros paquet.

C’est Petit Colis qui l’a déballé le sourire aux lèvres.
On a regardé des photos tous les deux et je l’observais sourire.
Il a voulu en garder une ou deux, je me suis dit qu’elles lui rappelaient sûrement des moments heureux.

Il n’y a jamais eu autant de photos dans ma vie qu’aujourd’hui.
Tous les jours des dizaines de clichés s’entassent dans mon téléphone.
Pourtant, je ne prends pas le temps de les mettre sur papier.

Tous ces clichés qui racontent nos vies.
Toutes ces photos de Papam que je voudrais agrandir et encadrer et je ne le fais jamais …

J’en ai passé du temps à les dater une par une, à classer chaque clichés par ordre chronologique.
Je me suis surprise à aimer ce temps passé à trier et ce qui devait être une corvée ne l’a pas du tout été.
J’ai aimé tous ces petits moments de nos vies que j’avais presque oubliés: des petites tenues, des endroits et des moments de joie.
J’ai constaté qu’on avait fait pas mal de jolies choses ces deux dernières années.
Je me suis dit qu’on n’était pas si mauvais: les enfants, les copains et la famille ici et là, pas beaucoup de vacances mais des tas de petits moments précieux et des évènements heureux.

J’ai collé les photos une par une dans un grand album en papier.
Pas très droit, pas très bien et avec des traces de doigts.
J’ai tout annoté avec des commentaires souvent idiots.
J’ai pris le temps d’observer toutes les photos que j’avais oublié.
J’ai imaginé feuilleter tout cela avec les enfants dans des années.
J’ai pensé que si l’on disparaissait, il leur resterait ça.
C’était mieux que des dossiers dans un ordinateur verrouillé.

Je me suis dit qu’on était heureux, là maintenant et puis hier aussi et qu’il ne fallait pas l’oublier.

Il suffisait juste de quelques clichés sur papier.

Et vous, vous conservez comment vos jolis clichés ?

( Crédit photo: Papam. )