IMG_20150208_143338Se marier à l’église est un choix, pas une obligation.

Ce choix résulte pour certain d’une foi, de l’envie d’être uni devant Dieu. Pour d’autres, ce n’est pas une évidence.


L’amour est fait de choix et de concessions.

C’est pourquoi nous avons pris cette décision. Sans évidence ni certitudes mais dans l’espoir d’une vie à deux et d’un amour qui dure.


Quelles que soient vos idées, vos croyances et vos convictions profondes, nous vous remercions de votre présence en ce joli jour.

—-

J’avais rédigé ce petit texte pour l’ajouter à notre livret de messe. Le prêtre nous avait conseillé de le personnaliser afin de se l’approprier et le rendre un peu moins sérieux.

Je suis athée et je ne suis pas baptisée.

J’ai grandi dans une famille où l’on ne croyait pas en dieu et je peux même ajouter que chez nous, il n’était pas très apprécié.

Lorsque j’ai rencontré Papam, j’ai appris qu’il était catholique et que pour lui, la religion était quelque chose d’important.

Je dois reconnaitre que cela m’a un peu effrayée.

J’avais l’image de ces gens pas très tolérants à la télé.

Je n’aime pas vraiment les idées qu’ils peuvent véhiculer, cela m’effraie et je n’aurais pu le supporter.

Je dois ajouter que je n’avais pas envie de devoir un jour baptiser mes enfants. Pour moi, la religion doit rester un choix.

Heureusement pour tous ces sujets-là, Papam pensait la même chose que moi.

Lorsque les projets de mariage ont commencé, la question d’une cérémonie religieuse s’est posée et même si je n’étais pas emballée, j’ai fini par accepter à la condition que je me sente respectée.

Nous avons eu la chance d’avoir affaire à un prêtre très tolérant qui a accepté mon point de vue divergent.

Il a vite compris que nous ne nous mariions pas religieusement pour faire joli sur les photos et la préparation a été plutôt agréable finalement.

La cérémonie a été plutôt drôle et réussie. Nous étions tous frigorifiés (quelle idée de se marier en février) et aucun de nos invités ne savait chanter. Je ne vous parlerai pas de la quête, la plupart des gens ne savaient pas que cela existait!

Ce jour-là, j’ai pourtant eu un de mes plus beaux cadeaux. Mon père et mon frère jouant de la trompette en duo et ça, c’était vraiment très beau!

Et chez vous, ça s’est  ou ça se passera comment? Choix compliqué ou évidence?

(Crédit photo: J.D)