Bloguons heureux, bloguons cachés ?

Bloguons heureux, bloguons cachés ?

375
39

pecheur_ er

Lorsque j’ai ouvert ce blog, je n’en ai pas parlé.

A quoi bon? Est-ce qu’il aurait un quelconque intérêt? Est-ce que je m’y tiendrai?

Je voulais simplement un espace à moi, où me livrer et partager mon aventure de famille recomposée. En parler et échanger .

Dans mon entourage, les gens ne sont pas très connectés sauf à quelques exceptions près.
Personne ne pouvait, je pense se douter de cette activité.
Instragram? Je ne connais pas ! Les blogs, oui, je vois mais pas plus que cela…

Et puis, les mois ont passé…

Une personne m’a trouvée, puis deux et trois…
J’ai pensé tout arrêter.
Certains m’en ont parlé et se sont un peu fâchés que je le leur ai caché.
D’autres se font discrets.
Je sais que tu sais et tu sais que je sais mais on préfère ne pas en parler.

Il y a dans la volonté de garder cela pour moi, le besoin de conserver ma liberté.
Celle de m’exprimer sans avoir à me justifier.
Je suis quelqu’un de pudique et même si le but du blog est de se raconter, c’est beaucoup plus facile avec des gens que l’on ne connait pas en vrai.

Savoir que des proches puissent me lire et m’en parler me fait un peu angoisser.

Hier, une connaissance m’a, je pense démasquée.
Passée la panique que cela m’a provoqué, j’ai tenté de me raisonner.
Je peux tout arrêter ou tenter d’assumer.
Et je dois dire que choix a été vite fait.
J’aime trop cette bulle pour y renoncer et il est nécessaire de relativiser.
Ce que j’écris ici ne va pas les choquer, ce sont des choses qu’ils connaissent pour me côtoyer.

Un ami m’a dit alors qu’il m’en parlait: « mais en fait, tu as une vie virtuelle?! ».
C’est vrai, mais je fais tout pour ne pas tricher et peut-être que peu à peu, je vais devoir me résoudre à sortir ce blog de la clandestinité…

Et vous, si vous bloguez, vous en avez parlé?

(Crédit photo: Papam. )

39 commentaires

  1. Non je n’en ai pas parlé à mes amis, car finalement c’est mon jardin à moi, et je n’ai pas forcément envie qu’ils me lisent. Tout comme toi, je ne trouve pas que c’est « évident » de leur en parler. Bcp ne sont qu’à peine connectés, et puis finalement ca me laisse une libre expression que j’aime. Alors s’ils tombent dessus, et bien ca fera des lecteurs en plus, s’ils apprécient tant mieux, et si non…et bien tant pis…pour eux ! lol. Bises

  2. Je blogue depuis 8 ans et au début seules mes copines de forum étaient au courant. Au début il y avait même un code secret pour lire mon blog. Maintenant je ne compte plus les personnes au courant, même si au boulot j’avais tout fait pour le garder secret. Un jour j’ai reçu un mail d’une vieille connaissance qui pensait avoir reconnu ma famille d’après mes écrits. Ça fait tout bizarre et en même temps plaisir d’avoir des nouvelles. Enfin par rapport à d’autres, je reste relativement anonyme sauf au sein de la blogosphere.

  3. Moi personne n’est au courant sauf un amie
    Je ne sais pas si un jours je le dirais à d’autre j’ai pas envie qu’on me dise que je fait ça pour me montrer ou quoi que ce sois. Je vient juste de débuter donc je verrais au fils du temps si j’en parle ou pas

  4. Je te comprends tout à fait! Alors que je ne parle de rien de personnel sur le mien, j’ai toujours une sensation mitigée quand quelqu’un que je connais commence à me suivre!

  5. J’ai blogué pendant de nombreuses années, par besoin, par envie.. Mais je ne voulais pas partager ça avec mon entourage. Je préférais parler avec d’autres personnes. C’était une autre sphère que ma sphère habituelle, j’en avais besoin.. Jusqu’au jour où effectivement mon entourage est tombé dessus suite à une de mes maladresse..
    J’ai déménagé plusieurs fois, crée des blogs privés.. Et puis un jour j’ai laissé tomber..
    Je te souhaite de trouver l’équilibre entre tes contacts réels et virtuels en espérant que tu ne perdras pas en liberté d’expression

  6. Je crois que la plupart des mes proches le savent, sauf mes copines mamans de l’école des enfants. Je comprends l’idée du jardin secret. Mais en même temps je pense que tu assumes tes pensées donc aucune crainte à avoir 😉 ensuite il y a le côté photo plus délicat car même un inconnu pourrait nous reconnaître … Mais là je suis plus frileuse… Je n’ai pas envie, du tout…même si à aujourd’hui je pense que le blog/compte IG qui montre régulièrement leur visage et ceux de leurs enfants contribuent à leur Notoriété …

    • J’essaie également d’exposer les enfants au minimum même si ce n’est pas toujours évident. Rien de ce que je raconte ici n’est secret et je suis très loin de la célébrité mais je pense qu’il est bien de préserver une certaine intimité.

  7. coucou, j’ai toujours été une personne timide, je me disais qu’avoir un blog ce n’est pas pour moi. puis une amie m’avait parle d’un site ou on peut tenir un blog,gagner des points et les echanger en cadeau de beauté, je l’avait fait surtout pour parler de ma grossesse, partager ces moments magniques, la naissance de ma fille premiers mois. puis mon amie avait quitté le site et peu de temps apres je l’avais quitté aussi car elle me manquait. mais durant ces mois ou j’avais un blog, personne ne le savait dans mon entourage, sauf mon mari mais il n’a jamais jeté un coup d’oeil. bisous

  8. J’ai commencé à bloguer quand j’étais enceinte de ma première sans en parler à mon entourage ou a ma famille. J’avais envie de partager ma passion pour la couture et le tricot. Et puis mon mari est tombé dessus et j’en ai parlé un peu à mes soeurs mais ça restait quand même mon jardin. Depuis j’ai supprimé le premier et j’en ai rouvert un autre. Je sais que mon mari le lit parfois mais je n’ai pas envie de lui en parler. Il montre a ses collègues ce que je fais. C’est assez particulier je trouve. Je me suis fait des amies via mes blogs et je n’ai pas forcément envie de mélanger mes deux vies.

    • Il est fier de toi et de ce que tu fais, c’est super ! Même si je comprends que cela puisse être un peu déstabilisant. C’est vrai qu’on a la sensation qu’il s’agit de deux univers distincts.

  9. Ma famille n’est pas au courant, la plupart de mes amis non plus, sauf quelques unes qui visitent des blogs de toute façon. Quant à mes collègues, quelle horreur s’ils me découvraient!! je ne cherche pas la célébrité, mon blog est tout petit, donc je me dis qu’il y a peu de chances pour que l’on me trouve. Mais je suis bien consciente que même si j’utilise des pseudos et ne montre pas les visages, je suis facilement reconnaissable! c’est d’ailleurs pour ça que je ne raconte pas tout…je fais évidemment le tri et ne dévoile rien de bien intime dans mon blog!
    en tous cas moi j’adore le tien, tu es l’une de mes plus jolies découvertes de ces derniers mois, alors s’il-te-plaît, n’arrête!

    • Mon blog est également tout petit mais les outils de recherche des réseaux sociaux et Google permettent facilement de retrouver des contacts par adresse mail alors que j’ai tout fait pr rester anonyme au maximum. Je ne me suis pas assez méfiee… Tu as raison de chercher à vous protéger, c’est important.
      Merci beaucoup, c’est très gentil. Je ne compte pas arrêter car j’aime trop cela mais j’espère avoir pris suffisamment de précautions pour qu’on ne me trouve plus…

  10. Moi, je blogue depuis au moins mes 15 ans. J’ai arrêté, puis j’ai repris, puis supprimer et recommencé… Je ne compte plus le nombre de blog que j’ai pu avoir, de tout type. Mais je ne pense pas m’en etre deja caché. Je cherchais peut être la célébrité. Ou à me mettre en valeur. Je trouve ça fort de vouloir garder un truc si important et bien fait secret, juste pour soi. 🙂

  11. J’ai eu plusieurs blogs, maison, travaux, etc et je n’en ai jamais parlé à personne par pour une question de secret mais parce que j’avais pas pensé que ce soit utile de les prévenir, c’est mon espace, mon univers ; et puis la connectivité, les blogs et tout ça c’est absolument pas leur univers mais à chaque fois je me suis fais « démasquer » que ce soit par ma famille ou mes amis.
    Mals ca ne me gêne pas trop, je ne pense pas avoir grand chose à cacher, notre vie sur le blog est celle que l’on a aussi à la maison une fois la porte fermée

    • Je comprends. Je n’ai rien à cacher non plus mais j’ai envie de pouvoir conserver une liberté de ton sans avoir à me justifier.

  12. Bonjour Marie, je n’ai jamais eu de blog mais je suis à peu près sure que si j’en avais eu un je n’aurai pas souhaité que mes proches puissent le lire. Je n’ai deja pas envie que mes proches puisse lire les commentaires que j’y laisse alors des articles entiers…

    • On se raconte et on est contents d’être lu mais pas par nos proches. C’est assez paradoxal finalement ! J’espère que tout va bien chez vous !

  13. Mon 1er blog, seul mes proches étaient informés et je ne mentionnais jamais nos prénoms. Aujourd’hui, 2eme blog ( mis en avant grâce à Parents) et même si j’accepte ce qui va avec cette « mise en avant », je ne mentionne toujours pas nos prénoms ( Choupette, le Zhom et moi) et n’en parle pas autour de moi.

    • Je suis étonnée de voir dans les réponses que la plupart gardent ça pour eux sans en parler. Cela confirme mon idée d’un lieu pour soit où l’on peut se confier sans redouter les critiques de ses proches.
      Pour moi, ta choupette s’appelle choupette, c’est joli comme prénom !

  14. Je comprends complètement ce sentiment. L’envie de s’exprimer, de partager, de se livrer, en opposition avec l’envie de rester discrète, anonyme, protégée en quelque sorte du jugement des autres, et surtout de nos proches. Que pourraient-ils penser ? Savent-ils et comprennent-ils vraiment ce que je pense et ce que je ressens ? Je n’en ai pas beaucoup parlé autour de moi, mon homme est au courant bien-sur, et quelques amies. L’une de mes sœurs a du le voir sur Instagram, mais le reste de ma famille ne le sait pas. Et je ne compte pas leur en parler pour le moment.

  15. oh, comme ce post me parle. J’ai ouvert un blog pour raconter la vie de Matisse à ma famille éloignée. J’ai vite adoré et je n’ai jamais arrêté! Mais j’ai dû fermer ce blog car ma chef m’espionnait !… Qu’on me lise en sous-marin, pas de problème, mais un espion de mon boulot, gloups, ça m’empêchait d’être spontanée!
    J’ai réfléchi et aussitot ouvert un autre blog. Il est pour moi. Il est un peu lu, très peu commenté, et ça me convient parfaitement! Je l’ai pas mal caché et aujourd’hui, je le dévoile petit à petit!!!

    • Oglala dur dur… et je comprends que cela force à se brider, ce qui n’est pas agréable…
      Cela fait quelques temps que je lis ton blog, je suis tombée dessus par hasard et j’aime beaucoup y découvrir vos petites tranches de vie (par contre, mes commentaires ne passent plus et je ne comprends pas pourquoi…).

Laisser un commentaire