Ces amitiés que la maternité a ébranlées.

Ces amitiés que la maternité a ébranlées.

574
29

Marie-Marc-HD-105

Il y a ceux qui n’ont pas d’enfants et qui te regardent d’un œil méfiant
Et ceux qui le désirent tant que ton bonheur leur paraît indécent.

Il y a celle qui éduque différemment
Et celui qui pense que c’était mieux avant.

Il y a ceux qui restent bienveillants.
Et ceux pour qui c’est aberrant.

Il y a celle à qui tu n’oses avouer tes difficultés, de peur d’être jugée
Et celle qui ne cesse de comparer et de chercher à se distinguer.

Il y a ceux qui sauront t’écouter et te rassurer.
Ceux pour qui l’enjeu est simplement de parvenir à être heureux.

Il y a les questions et les jugements.
Il y a les faux-semblants.
Il y a les précieux conseils et les « tu devrais » dont on préférerait se passer.

Il y a toutes ces amitiés que la maternité a ébranlées.

L’impression qu’être devenue maman a changé le regard des gens.
Les repères à retrouver et les habitudes à changer.
Quelques réglages à effectuer afin de parvenir à se retrouver.

Jusqu’au jour où c’est à leur tour d’y être confrontés…

(Crédit photo : J.D )

29 commentaires

  1. Oui, c’est inévitable, probablement comme tout changement dans la vie ? Ceux qui partent dans la vie active en sortant du lycée, ceux qui vont à la fac… Rien que ça déjà, ça fait du tri dans les amitiés. C’est ce qui nous rassemble qui crée les liens aussi, il ne faut pas se leurrer, même ta meilleure amie, le jour où tu deviens maman et pas elle, ben… Vous faites plus partie du même clan. C’est peut être pas plus mal au fond qui sait ? Enfin je sais pas, peut être que ça permet d’avancer. Ah, l’humain est une drôle de bestiole 🙂

    • Tu l’as dit !
      Je me sens aujourd’hui plus proches de certaines amies qui n’ont pas d’enfants que d’autres avec. Mais la maternité nous révèle beaucoup de choses..

  2. difficile de maintenir des liens qui étaient auparavant si forts, si essentiels à notre bien être! Et pourtant le temps et les changements dans notre vie font que des amitiés s’étiolent!!!

    • Heureusement, ce n’est pas toujours le cas. Il faut simplement parvenir à accepter que certaines amitiés ne sont pas faites pour durer.

  3. Super article, et merci de l’avoir écrit!!!!!
    C’est vrai que la maternité change pas mal de choses et une d’elles c’est le rapport qu’on peut avoir avec nous copines que devient parfois compliqué… Par toutes les raisons que tu viens d’évoquer…

  4. Alors je vais dénoter mais….je n’ai pas eu l’impression que la maternité ait changé quoi que ce soit dans mes rapports avec mes amies! J’ai été l’une des premières, d’autres ont suivi et d’autres non mais jamais nous ne nous sommes perdues!

    • C’est plutôt positif au contraire.
      Je n’ai pas la sensation de les perdre mais juste parfois de ne plus avoir le temps où la possibilité d’en profiter comme avant. D’être un peu en décalage avec certaines qui n’ont pas d’enfants et me sollicitent pour des soirées auxquelles la fatigue me force à renoncer. Ce sont des petits réajustements à effectuer.

    • C’est possible en effet. Même si je le ressens parfois davantage avec des amies déjà maman que d’autres sans enfant. Je suis sûre que tu ne l’as pas été ! Merci !

  5. Comme Hélène de La vie en Tisanie, j’ai été la 1ère à avoir des enfants. Mes amis qui n’en avaient pas nous ont soutenu, se sont adaptés, ont même babysitté pour qu’on ait du temps à 2. Aujourd’hui ils sont parents à leur tour et j’ai le sentiment que nous sommes tous bienveillants les uns envers les autres. Bises

    • C’est le cas de la plupart de nos amis mais je trouve qu’il y a une période d’adaptation ou chacun doit trouver ses marques. Et certains amis qui sont parents ont une façon si différentes de concevoir les choses que ce n’est pas toujours facile !

  6. bonjour, encore un magnifique article a lire et relire!. pendant ma grossesse et depuis la naissance de ma fille, j’ai fait de belles rencontres de mamans comme moi. on peut partager nos exépriences, poser des questions sans se sentir jugée. avoir des conseils quand on a des doutes. acouchement, alaitement, rentrée a la maternelle…. etc ca fait du bien de ne pas se sentir seule au monde. en ce qui concerne mês amies d’enfance, du temps de la fac..etc j’en ai gardé três peu de contact car je suis une personne solitaire et je ne peux donc pas parler des amies a vie au sens propre du terme, plutot de personnes bien sur qui je peux compter et qui peu compter sur moi. enfin je ne sais pas si je me suis bien exprime, mais en tout cas, je suis heureuse d’etre maman. bisous.

    • Si très bien, j’ai tout compris. C’est vrai qu’il est parfois plus facile d’échanger avec des personnes qui ont des enfants. J’ai cependant des amies qui n’en ont pas et qui sont très ouvertes et à l’écoute ! Le principal est que tu te sentes bien en tant que maman. Merci !!

  7. C’est très bien écrit, et très vrai ! Et je pense que nous, mamans, nous sommes les 1ères à changer 🙂 Pour moi, l’essentiel est de trouver des personnes qui souhaitent partager avec nous cette expérience magique, et ne pas s’encombrer de ceux qui jugent…

Laisser un commentaire