C’est les vacances! (enfin presque…)

C’est les vacances! (enfin presque…)

160
0

Il est venu le temps des grandes vacances. Tous les enfants sont heureux de ces deux mois d’insouciance à venir loin de l’école, un peu tristes parfois d’avoir laissé la maîtresse et quelques copains.

Pour la belle-mère, la tâche s’annonce toute différente…
Qui dit deux mois de congés, dit un mois avec les beaux-enfants. Un mois à devoir s’organiser un peu différemment. Quand pour certains les vacances sont l’occasion de ne rien faire, pour nous le rythme s’accélère! (quelle rime sublime vous noterez)

Et si les premières fois, j’ai vraiment eu du mal à m’adapter  et à accepter ces périodes de vacances scolaires ou mon rôle de belle-mère se voyait renforcé, maintenant, c’est avec plus de plaisir que je vois les vacances arriver.

Comme cela ne s’est pas fait sans couac, ajustements, cris et pleurs, j’ai préparé un petit kit de survie pour les belles-mères qui affronteraient cette grande étape pour la première fois…

-Le plus important étant de faire un planning hyper défini et savoir qui prend qui quand, les centres, colos, gardes… c’est LA base. Parce que se retrouver avec deux beaux-enfants sur les bras parce que plus de centre fin août (déjà vécu) parce que moi je suis enseignante et que je ne travaille pas pendant les vacances (déjà vécu), oui mais j’avais prévu de préparer mes cours pour la rentrée en fait, ben ça énerve, Beaucoup (déjà vécu aussi).

-Réservez-vous une semaine sans beaux enfants (et même enfants tout court les vôtres, les siens, si cela est possible). Ça peut paraître égoïste, mais c’est important. Savoir qu’on aura une semaine juste avec son amoureux, ça aide pour le reste du temps. Parce qu’il prend du temps pour ses enfants, c’est normal mais que nous aussi on en a bien besoin.

-Prévoyez une bonne liste de tout ce dont vous aurez besoin. Rien n’est plus agaçant que de racheter des choses qu’ils ont déjà chez leur maman et de voir fondre son budget restaurant.

-Réservez vous des temps pour ne rien faire. Chez nous, petits oblige, il y a deux heures dans la journée ou tout le monde est dans sa chambre. Certains à la sieste, d’autres bouquinent, écoutent des contes, jouent… Mais les parents ont disparus, inutile de tenter de leur demander quoi que ce soit! (et ça fait du bien!!). Ben pendant les vacances, c’est pareil.

– Si c’est possible, dispatchez les semaines de garde. La première année, on les avait pris 3 semaines d’un coup. Pour eux, c’était très long, leur maman leur manquait et ils en avaient assez. Pour moi, c’était long aussi, je n’étais pas habituée à devoir vivre avec deux enfants si longtemps…. Depuis on fonctionne par quinzaine ou même par semaine, c’est moins facile pour partir loin et longtemps mais tout le monde y trouve son compte.

-Ne culpabilisez pas. Ce n’est pas parce que vous avez envie d’être tranquille, d’aller lire seule à la piscine que vous êtes nulle. Parfois prendre 2heures pour soi est indispensable (et je pense que ce n’est pas réservé aux belles-mères). J’ai souvent voulu jouer celle qui gérait parfaitement et qui n’en avait pas besoin, pour craquer trois jours plus tard et piquer une colère. Maintenant, quand j’en ai ma claque, je m’isole et ça fait du bien!

Sur ce, bonnes vacances à tous, belles-mères ou non, parce que même les parents seront parfois sur les dents et pour les autres, profitez de vos grasse matinées….VRAIMENT!

Laisser un commentaire