Est-il indispensable de caricaturer les familles recomposées au cinéma ?

Est-il indispensable de caricaturer les familles recomposées au cinéma ?

465
14

IMG_9450

J’ai reçu cette semaine un gentil mail me proposant d’assister à l’avant-première d’un film sur les familles recomposées.
Mon intérêt pour le sujet m’a poussée à cliquer sur le lien afin de découvrir la bande-annonce du film en question.

Alors que je la regardais, je me suis demandée s’il était indispensable de toujours caricaturer la séparation et les familles recomposées ?

Dans ce film, le but est de faire rire, d’en rire.
C’est un angle intéressant.
Rire et dédramatiser c’est important, parce qu’au quotidien, souvent, c’est beaucoup moins marrant.

Mais moi dans ces images-là, je ne me reconnais pas.
Je trouve ça trop.
Trop de situations grotesques, trop de parents dépassés, trop de clichés.
Je n’ai pas l’impression que nous ressemblions à ça.
En même temps, personne n’a jamais voulu faire de films sur nous, ceci explique peut-être cela.

Il y a, c’est vrai, des tas de situations totalement absurdes auxquelles nous sommes souvent confrontés qui prêtent à se marrer.
Mais je ne les retrouve pas là. Je n’y crois pas.
Je me demande même si les gens qui ont écrit tout ça on déjà observé une famille recomposée ?

Il y a des tas d’autres choses à aborder, bien moins rigolotes mais si fortes pourtant.
Ce que ressentent les parents, les enfants et les beaux-parents.
Les liens entre tous ces gens-là: fragiles, tendus et pourtant si forts à la fois.
Il y en aurait des choses à développer.

Les petites anecdotes du quotidien qui nous font nous demander si l’on doit rire ou pleurer.
Un humour sans doute plus noir que potache mais ce serait plus ancré dans la réalité.

Peut-être que j’exagère.
On parle d’une comédie familiale et moi, je réclame un film Télérama.
Sans doute, mais franchement, on mérite aussi d’être visibles et crédibles à l’écran.

De ne pas avoir l’air de gens totalement débordés et hystériques qui parviennent à peine à élever leurs enfants.
Enfants que nous avons d’ailleurs en grand nombre et avec des tas de gens.
Inconscients !

Tout comme ce film dont la Bande-annonce m’avait effrayée, je crois que je n’irai donc pas voir ce film-là.
Je devrais essayer, me forcer et laisser mes préjugés de côté, peut-être que je m’en fais une fausse idée.
Je crois que je n’y arriverais pas.

En attendant, je vais continuer à espérer, un jour, aller voir un film qui aborde réellement le sujet.

Et vous, vous avez des films à me conseiller ?
Ceux qui sont concernés, vous y retrouvez ?

En terminant l’article je me souviens de Ma Meilleure Ennemie, un  film américain qui date et qui m’avait fait pleurer comme une madeleine.
Pleins de bons sentiments mais assez juste dans mes souvenirs, il faudrait que je le revois.

14 commentaires

  1. Roh oui, Ma Meilleure Ennemie m’avait bouleversée aussi, alors que j’étais toute gamine quand je l’avais vu !
    Je comprend ta position. C’est vrai qu’on a envie de voir des films qui nous ressemblent peu importe notre situation, ou qui du moins ne véhiculent pas toujours la même image aux autres.
    Par contre pour Papa ou Maman, tu loupes quelques choses, je l’avais trouvé à mourir de rire ! Il prend justement le contrepied de tous ces films où l’on voit des parents se déchirer pour obtenir la garde de leurs rejetons (bon, ce qu’on ne dit pas, c’est que ça peut AUSSI se passer en bonne intelligence)(mais c’est plus rare hein), un angle intéressant même si le film part vraiment loin !

  2. La vie est tellement morose que les gens veulent se divertir et qu’on leur propose de l’humour (si on peut l’appeler comme cela) potache, pipi caca… Et quand c’est pas humour potache, c’est juste horrible à faire pleurer.
    Pas facile de traiter les sujets de société de manière drôle et intelligente.
    Et puis dans le fond qui veut payer très chère une place de cinéma pour voir sa vie defiliee

    Je suis pour qu’un des enfants de votre belle fratrie devienne réalisateur et décide de raconter son enfance entre larmes et rires, le tout enlevoppe de beaucoup beaucoup d’amour (des parents divorces, c’est la possibilité d’être aimé 2x plus non?!?!)

  3. Ma meilleure ennemie, vu au ciné lors de sa sortie, j’ai pleuré. Papa ou maman, vu également au ciné. Il m’a fait mourir de rire (jadore marina Fois, ça aide!), mais juste parce que cest mechant, et que jaime cet humour! Mais c’est vrai que c’est souvent très (trop) caricatural…comme ces séries américaines que j’adorais regarder quand j’étais jeune (notre belle famille, etc…)

  4. C’est vrai que ma meilleure ennemie était très beau comme film ;_: Après les deux autres films sont français et eux ont tendance à tout exagéré. Peut être en cherchant dans les films américains tu devrais pouvoir en trouver de sympa 🙂

    • Oh ben ça c’est sur, je pense à des comédies que j’ai vu sur le sujet, en effet, les couples mixtes que je connais ne fonctionnent pas du tout ainsi !

  5. C’est vrai que les films sur les familles recomposées sont de vraies caricatures: beaux-parents trop cruches ou trop cruels, parents qui laissent tout passer à leurs enfants au détriment de leur conjoint, enfants tyrans… Malheureusement je n’ai pas encore trouvé de film qui aborde le sujet de manière juste…

Laisser un commentaire