De jolis témoignages pour aider Annabelle qui est en train de divorcer…

De jolis témoignages pour aider Annabelle qui est en train de divorcer…

494
12

Lorsqu’Annabelle m’a écrit pour me parler de sa situation, j’ai essayé de trouver les mots pour la rassurer.
Cependant, je ne suis qu’une belle-maman et je n’ai jamais affronté les difficultés qu’elle peut rencontrer.

Alors, je lui ai proposé de venir ici livrer quelques mots et se raconter dans l’espoir de trouver des témoignages pour la réconforter.
J’essaie ici de toujours tirer le positif de situations parfois compliquées alors j’espère que vous pourrez l’aider…

« Chère Maristochat, merci infiniment pour ta proposition d’appels à témoignages positifs sur ton blog.
J’ai lu ton blog tant de fois, sans être pourtant directement concernée par cette situation de belle-mère.

Et aujourd’hui, voilà que je suis en train de divorcer.
J’ai 34 ans, deux enfants adorables de 5 ans et 2 ans, et je suis en train de divorcer.

Je n’arrive pas encore à croire que c’est bien moi qui écris cela.
JE SUIS EN TRAIN DE DIVORCER.

J’ai découvert cet été que mon mari entretenait une relation adultère depuis de longs mois.
Alors, voilà.
Jamais je n’aurais pensé être un jour mère célibataire, devoir faire une croix sur cette idée simple et heureuse que j’ai de la famille.
Jamais je n’aurais pensé offrir à mes enfants une vie d’enfants de divorcés.

Jamais je n’aurais pensé devoir faire un jour le deuil de tous ces petits bonheurs simples que j’aimais : tous les 4 fourrés sous la couette le dimanche matin, voir mon enfant apprendre à nager dans les bras de son père, et faire le deuil de toutes celles que j’imaginais : voir mes enfants apprendre à skier entre les jambes de leur père, partir en voyage tous les 4, avoir un troisième enfant, marier nos enfants plus tard en se tenant la main, tous les deux, fiers de nos enfants et de cette vie passée ensemble, malgré les épreuves.

Alors, aujourd’hui je tiens debout.
Pour mes enfants. Pour mon boulot que j’aime.
Pour ma famille. Pour mes amis.

Oui, je suis entourée, j’ai un boulot que j’aime. Deux enfants adorables.
Oui je sais, je dois me dire que j’ai de la chance.
Oui, je sais, un couple sur deux divorce aujourd’hui.
Et cette situation arrive à bien d’autres que moi.

Mais voilà, parfois, je m’interroge, est ce qu’il y a un véritable après divorce ?

Je crois que je vais tenir, je crois que je suis forte, c’est ce que tout le monde me dit, et je la sens cette force en moi, oui, elle est là, mais moi, ce que je veux ce n’est pas seulement tenir, avancer pas à pas, c’est être HEUREUSE.
Etre vraiment heureuse.

Avec les paillettes, le cœur qui bat, les confettis et tous les petits bonheurs du quotidien.
Je veux ressentir cette plénitude que j’avais.

La famille représentait pour moi le bonheur.
Et j’ai parfois l’impression que maintenant qu’elle est brisée, je ne connaitrais plus ce bonheur.
J’ai l’impression que personne ne voudra de moi avec mes deux petits enfants.

Et même lorsque j’arrive à croire en une rencontre amoureuse à nouveau un jour, je me dis que dans tous les cas, ce ne sera pas le papa de mes enfants, et je n’arrive pas à savoir si l’on peut retrouver un bonheur parfait, un bonheur familial après avoir été ainsi trahie, et avec une « famille recomposée ».

C’est très paradoxal, car à la fois, je n’ai plus du tout envie de refaire confiance à quelqu’un, de donner un jour à 3000% comme je l’ai fait, de repartager tout à nouveau, et j’ai à la fois, peur de rester seule, moi qui ai tant besoin de partager, de donner, d’aimer.

Les témoignages sur le divorce et sur la famille recomposée sur Internet sont plutôt négatifs, alors, si vous passez par-là, que vous avez été dans la même situation et qu’aujourd’hui, vous êtes pleinement heureuse, je suis preneuse de vos témoignages.

Peut être y trouverais-je un réconfort, une expérience qui me donnera plus de force.
J’ai tellement besoin d’entendre que oui, même après un divorce très difficile, même avec des enfants si petits, oui, on peut retomber amoureux d’un autre que le père de nos enfants, pleinement (et pourquoi pas, même mieux, encore !), que oui, il peut lui aussi nous aimer follement nous et nos enfants et que oui, les rires d’une famille recomposée pourront raisonner dans la maison, oui, les dimanches matins sous la couette sont possibles même avec un beau-père et que oui, on peut être heureux à nouveau, à 100%! »

N’hésitez pas à commenter ou à m’écrire via l’onglet contact, je transmettrai !
Merci d’avance !

Merci Annabelle de ta confiance. Je suis certaine qu’un jour, tu connaitras le grand bonheur d’une belle famille recomposée !

( Crédit photo: Papam )

12 commentaires

  1. Je ne suis pas dans cette situation et je ne l’ai pas été mais je voudrais quand même réagir sur quelque chose « j’ai peur de me retrouver seule » .
    Cette peur je l’ai connue et je peux te dire qu’on en revient 😉 Parce qu’au final une fois qu’on se retrouve seule ben c’est pas si pire… Et surtout, au final c’est souvent chouette :p Tellement que j’avais vraiment peur de me remettre en couple (et avec ses 2 enfants une semaine sur 2 ça n’aidait pas)…
    Et je voudrais ajouter autre chose, il vaut mieux être seule que mal accompagnée… Quand tu demandes aux enfants ce qu’ils ont fait chez leur maman pendant le week-end et qu’ils répondent « ben le matin maman s’est disputé avec son chéri, ensuite on a mangé et puis maman s’est encore disputé avec son chéri » ça fait de la peine … Peur de se retrouver seule au point de s’installer avec son nouveau chéri dès que le divorce a été prononcé et alors que les enfants ne l’avaient rencontré qu’une fois ou deux … Peur de se retrouver seule au point de se séparer du dit chéri quelques temps plus tard, pour finalement se remettre avec lui …

    Je ne juge pas mais je trouve que c’est pas évident pour les enfants de subir tout ça… (papa et maman qui se séparent donc disputes, puis toujours des disputes chez maman)

    En tout cas tout plein de courage 😉

    • Merci beaucoup pour tes mots Aurélie. Et pour le « il vaut mieux être seule que mal accompagnée », je suis tout à fait d’accord, et c’est pour cela que je pars pour le coup sans aucune once d’hésitation. Même si j’ai peur des lendemains, même si je ne sais pas de quoi ma vie sera faite, ce dont je suis certaine c’est que je préfère tout ça à une vie de mensonges qui ne correspond absolument pas à mes valeurs ni à celles que je souhaite transmettre à mes enfants. Merci et bisous !

  2. Bonsoir Annabelle,
    Je m’appelle Sandy j’ai 38 ans, mon (ex) mari m’a quitté il y a deux ans. Après 13 ans de vie commune. Il est parti pour une autre.
    Nous avions 3 enfants ensemble, de 13, 12 et 8 ans. J’ai été très mal les deux premières semaines, et puis j’ai puisé dans les forces qu’il me restait. Je me suis inscrite sur un site de rencontre, juste pour discuter, pour ne plus penser à lui avec elle.
    J’ai trouvé quelqu’un qui habitait à 150 km de chez moi, nous avions un vécu similaire, et ça faisait du bien de parler à quelqu’un qui me comprenais. On s’est appelé, on a eu des fous rires mémorables. Et puis 15 jours plus tard sur un « chiche », il a prit sa voiture à 21h30, et il est venu me voir. Notre histoire virtuelle a été aussi belle que notre rencontre dans la vie réelle le fut.
    J’ai découvert un amour rempli de douceur, alors que je ne pensais pas du tout que ça pouvait m’arriver à nouveau.
    Aujourd’hui nous avons eu un bébé, et nous nous sommes mariés. Notre famille recomposée est très réussie, et nous sommes heureux.
    Aujourd’hui tu as peur, et c’est tout à fait normal, l’inconnu, le manque de confiance en toi, et surtout la fragilité qu’est la tienne aujourd’hui suite à la blessure. Mais continue de croire en des jours meilleurs, pour ma part rien est du au hasard, si ta situation aujourd’hui est difficile c’est qu’elle doit t’apporter la force de vivre quelque chose d’encore plus beau. Je te souhaite plein de bonnes choses. Et comme j’ai aimé à le dire, nouveau défi, nouvelle vie

    • Merci Sandy, tes mots m’ont beaucoup émus. Comme quoi, un nouveau bonheur, même encore mieux que l’ancien, est possible ! C’est tout à fait ce que j’avais besoin de lire, merci du fond du cœur ! Tes mots envoient tout ton bonheur jusqu’à moi et ça fait du bien ! Je retiendrais particulièrement une phrase de ton message : »si ta situation aujourd’hui est difficile c’est qu’elle doit t’apporter la force de vivre quelque chose d’encore plus beau » parce que je me la répète assez souvent et je veux crois. Je me dis que ça devait arriver et qu’il vaut mieux que ça arrive maintenant que dans 20 ans et que c’est surement qu’il y aura du beau qui renaîtra de tout ce moche là maintenant. Plein de bisous et merci !

  3. Bonsoir Annabelle!
    Je me suis séparée récemment du papa de ma fille de 3 ans et demi.
    Je suis à l initiative de cette séparation pour plusieurs raisons mais différentes des raisons qui te conduisent aujourd’hui au divorce.
    J ai longtemps hésité à prendre ma décision car malgré tout, la peur de l avenir était présente, la peur d être seule aussi. Pourtant je l ai prise car je n étais plus heureuse… et meme
    Si les disputes n envahissaient pas notre quotidien, ma fille ressentait la
    Tension Constante entre son
    Père et moi.
    5 mois après cette rupture, je crois pouvoir dire qu il y a bien « un Apres » heureux. Souvent mon
    Entourage m’a rassuré en
    Me disant que ma fille sera heureuse Si sa maman est heureuse.
    Aujourd’hui,J ai retrouve ma Liberté, ma sérénité. Ma fille continue de grandir sans difficulté particulière et a bien
    Intégré la séparation de ses parents.
    Et cerise sur le gâteau, j ai rencontré quelqu’un… pas d emballement ni de précipitation mais c est tellement bon de se sentir de nouveau désirée, regardée, aimée!!!
    Je te souhaite plein de bonheur pour cette nouvelle Page de ta vie!!
    Aurelie

    • Bonjour Aurélie, encore un message qui me donne de la force et de l’espoir. J’ai hâte d’en être là, d’avoir justement retrouver toute ma sérénité. Je suis heureuse de lire que ta fille va bien. Car c’est une de mes grandes inquiétudes : comment mes enfants sortiront de tout ça ? Merci pour tes mots et félicitations pour ton nouveau bonheur !

  4. Bonsoir Annabelle,

    33 ans, en couple depuis 10 ans et donc échappant à votre situation actuelle, mais je suis enfant de parents divorces. Et j’ai survécu et j’ai grandi et je peux même dire que je les remercie.
    Certes nous avons vécu des moments difficiles à l’adolescence, mais aujourd’hui je sais que je peux compter sur mes 2 parents. Et je sais aussi qu’à mon mariage mes 2 parents seront présents. Ils ne se tiendront peut être ps la main, mais ils seront fiers tous les 2.
    Ils partagent avec joie leur petite fille (ma nièce!) et ma belle-mère (pour qui mon père a quitte ma mere) trouve sa place aussi auprès de cette petite fille.
    Avec du recul, j’aime assez bien cette belle-mère présente dans ma vie depuis plus de 23 ans.
    Elle aime mon père qui le lui rend bien et je suis heureuse de les voir épanouis.
    Comme eux, je vous souhaite de rencontrer une belle personne qui vous aiment et surtout aiment vos petits.
    Ca ne sera pas facile, mais avec de l’amour et de la bonne volonté on déplace des montagnes tant qu’il y a du respect.
    Bon courage pour tout!
    Prenez soin de vous…
    Je suis admirative de ma mère qui nous a élevé seule, et je suis extrêmement présente. On grandit certes plus vite qd on voit sa famille éclatée mais on se soude aussi .
    Bonne route,
    Très amicalement.

    • Merci Raphaelle, je suis bien contente d’avoir le point de vue d’une « enfant de parents divorcés », encore un message plein d’espoir, plein de jolis choses, MERCI, MERCI ! des bises !

  5. Bonjour Annabelle,

    C’est peut-être des mots dit « bateau » mais pourtant si vrai: le temps fait son oeuvre, il nous permet d’avancer, d’espérer de nouveau et d’y croire mais aussi de pardonner et de panser les blessures. Personnellement, j’ai été maman solo, je connais la solitude, la peur du lendemain mais ce qui est important est d’avoir la force de se reconstruire en acceptant l’échec. Je vous souhaite beaucoup de courage, de savourer chaque moments de bonheur et de rires car ils font du bien à l’âme et nous permettent d’accepter plus facilement les étapes pour cette nouvelle route mais aussi être réceptive à une nouvelle proposition amoureuse 🙂 . Tout commence j’ai envie de dire, je vous le souhaite sincèrement. ps: non les enfants ne sont pas un frein à l’amour au contraire, ils le cimentent 🙂

    • Bonjour Souris Maman, merci pour ton message, encore une fois, si plein d’espoir. Avec des mots si posés, si sains. Je crois que quand on vit cette situation, on gagne en nous une force incroyable et une sérénité à toute épreuve, ça transparaît dans tous vos messages et je le sens déjà chez moi. Et MERCI pour ta dernière phrase, elle me donne vraiment beaucoup d’espoir. J’espère que de tout ce moche, naître du beau derrière, du très beau, encore plus solide car effectivement cimenté par les épreuves et par les enfants. Mille bisous.

  6. Bonjour Annabelle,

    Eh oui moi aussi je suis passée par là. Après 19 ans de bons et loyaux services je me suis faite jetée comme une vieille chaussette pour la jeune et jolie stagiaire, sur un coup de tête, en moins d’une heure.
    Je ne pouvais pas croire que c’était le même homme qui allait partir comme ça avec son sac à dos en me laissant avec notre fille .

    Et pourtant si !! Je me suis pris en boeing en pleine face.
    J’avais 37 ans, j’étais sure d’être vieille, de ne plus rien valoir, de ne plus jamais être heureuse et surtout de ne plus jamais faire confiance à un homme.

    Petit à petit, j’ai cheminé, tout d’abord pour réussir à le rencontrer sans m’effondrer, puis surtout pour que la relation père fille subsiste.
    Je me suis perdue un peu en chemin dans de mauvais bras (pour bien me prouver que les hommes c’est tous des c*£ù)

    Et puis au bout de deux ans est enfin venu l’apaisement. J’étais bien mais seule. Ma fille voyait son père régulièrement, elle était fière de mes efforts, elle était tranquillisée aussi.

    Et c’est à ce moment que boum !! cupidon a frappé. Une évidence dès la première seconde ! J’ai refait confiance tout de suite à mon grand étonnement.
    J’ai rencontré un homme merveilleux, qui m’accepte en entier qui me complète qui me soutient et qui fait plus qu’accepter ma fille, il l’éduque avec moi et il l’aime. La pauvre, la voilà avec trois parents 😉
    Elle aime son père, elle aime son beau-père et partage des choses différentes avec chacun.

    De mon côté je suis devenue belle-maman de deux autres enfants que j’essaye d’aider pour le mieux tout simplement en les aimant et les respectant.

    Nous sommes une famille multiple, mouvante, changeante, gaie, parfois bruyante.
    Tout n’est pas rose, tout n’est pas noir. Simplement multicolore, comme une autre famille pas recomposée.

    La vie m’a proposé une seconde chance et je l’ai saisie.
    Mon idéal n’était pas une séparation puis une recomposition. Je ne vais pas dire que ma vie est meilleure maintenant car ce serait « craché » sur 19 ans de bonheur.
    Ma vie est maintenant différente, mais tout aussi belle, d’une autre couleur.
    J’ai changé, je suis plus forte, plus optimiste et très amoureuse !

    Voilà, j’espère que tout cela te fera du bien ! Tout est toujours possible. Laisse toi du temps et crois en toi !

    J’espère que dans quelque temps, toi aussi, tu pourras rassurer une autre femme qui a traversé notre situation.

    Bise.

    Mag.

  7. Bonsoir Annabelle,
    Je ne suis pas dans ton cas je suis de l’autre côté du miroir, je suis une belle mam’ (de deux loulous aujourd’hui ados) et mam’ d’un minus de 2 ans.
    Moi j’ai rencontré un amoureux qui était totalement en miettes après son divorce d’avec la maman des loulous. C’est très dur pour beaucoup de choses mais la on s’en fiche un peu 🙂
    Ce que je voulais te dire c’est que les paillettes du quotidien en se battant pour recomposer une famille et pas faire cohabiter deux familles… Nous avons réussi à les avoir 🙂 3 loulous sous la couette à faire des câlins les dimanche matin même si il ne sont pas tous à toi on y arrive…
    Regarder un dessin animé tous ensemble façon pingouin avec chocolat chaud on y arrive…
    Des paillettes, des confettis, des sourires, des rires, des câlins, des je t’aime en fait si si il y en a plein…
    Je te souhaite tout le bonheur du monde à toi et à ta petite famille!

    Sof

Laisser un commentaire