Et chercher, en vain, l’esprit de Noël…

Et chercher, en vain, l’esprit de Noël…

1110
26

   Enfant, je me souviens du sapin qu’on choisissait avec ma maman.
Toujours beaucoup trop grand.
Je me souviens de ces jolis moments à retrouver nos petits trésors pour décorer la maison. Le temps qu’on passait à leur trouver une place.
Les tenues de Noël soigneusement choisies et les souliers vernis.
Je me rappelle l’effervescence.
Les cadeaux toujours mal planqués, mon père qui cuisinait et ma mère qui s’en fichait tant qu’elle pouvait nous gâter.
Les paquets par dizaine et lui qui disait qu’elle en avait encore trop fait.
On chantait, on mangeait des chocolats et on retrouvait les cousins autour de la cheminée.

Quelques années plus tard, le temps a balayé certains d’entre nous et ma famille s’est peu à peu transformée, disloquée, brisée, recomposée et ne nous a pas épargnés.
C’est toujours avec une certaine appréhension qu’une année sur deux, je vois arriver le jour de Noël. Celui, où les enfants seront avec leur maman.
Celui, où lorsque les gens pressés se hâtent de se retrouver, nous serons tous les trois le soir du 24.
Ce soir, où l’on tentera de faire bonne figure et de se dire que ce n’est pas si grave finalement, on est suffisamment grands pour en rigoler. Où l’on fera semblant de ne pas voir les regards un peu peinés de ceux qui nous ont demandé si l’on recevait.
Ca va, c’est pas si important vous savez. Ca marche, c’est vrai, on finit par s’en persuader.

J’évite au maximum les supermarchés et cette surconsommation partout qui à tendance à m’écoeurer.
Non, je ne lui ai pas fait faire de photo avec le père-noël parce que je ne sais pas s’il sait vraiment qui c’est.
Ma maison est très peu décorée et je n’ai pas prévu de menu de Noël parce que je ne sais pas faire et que je ne m’y suis jamais intéressée.

C’est vrai, parfois je le regrette.
J’aurais aimé fabriquer d’autres souvenirs pour mon Petit Colis.
Des souvenirs de sapins, de bougies et de paquets par milliers.
J’aimerais qu’il ne subisse pas, comme nous, un Nöel de famille recomposée.
J’aurais aimé qu’il ait une grande famille sur laquelle il puisse se reposer et des cousins par dizaines avec qui jouer.

Mais je sais qu’ils sont nombreux les gens qui sont seuls à Nöel et que j’ai l’immense chance d’avoir Papam et mon fils à mes côtés. Ainsi que des amis qui n’ont pas leurs enfants, leurs parents ou de famille avec qui festoyer. Finalement, nous nous y sommes habitués à ces petits réveillons en toute simplicité.

Cet esprit de Nöel, je l’ai longtemps cherché, espéré, envié mais je n’arrive pas à nous y retrouver…

26 commentaires

  1. Je pense qu’il n’y a pas UN esprit de Noël, qu’au contraire, il y a sans doute autant d’esprits que de famille.
    L’esprit de fête, de partage, de convivialité, de familles nombreuses ou au contraire petites. .. Bref, chacun peut y voir sa petite tradition ses petites activités qui créeront le souvenir plus tard…

    Passe de jolies fêtes, à 3, recentrée sur tes essentiels. 😉

  2. Le plus dur, c’est de se dire qu’on n’arrivera jamais à à recréer les Noël de notre enfance. Il faut que tu arrive à imaginer tes propres traditions, les années avec et les années sans. Nous par exemple, c’est le nouvel an qu’on ne fête pas vraiment. Quand j’étais petite, on le fêtait juste nous, en famille, ma mère nous choisissait des jolies tenues, on faisait une « pêche à la ligne » avec des petits cadeaux, et min père achetait des pétards, rien de bien foufou, mais suffisant pour de jolis souvenirs. Avec mes filles, notre « tradition » à nous, c’est de passer la journée du 31 décembre à Europa Park, le soir, tout le monde est crevée de la belle journée qu’on a passé, alors on fait une petite soirée, sans prétention. Et finalement, la nouvelle année est magique quand même 🙂

    Bref, je suis sûre que malgré ce que tu penses toi, ton Petit Colis aura lui aussi ses jolis souvenirs de Noël plus tard.

  3. J’ai connu des noel très tristes quand j’étais petite, maintenant j’ai décidé d’en faire la fête que je choisis, en petit comité, avec une grosse envie de créer de supers souvenirs. Je te souhaite d’y arriver si c’est ce que tu souhaites 🙂 Gros bisous

    • Je suis désolée de lire cela… Pour l’instant, Petit Colis ne réalise pas trop alors nous ne cherchons pas à en faire une fête mais lorsque les enfants sont là, ils nous poussent à nous dépasser !
      Je vous souhaite de belles fêtes de fin d’année !

  4. Mais tu sais mes noels préférés étaient ceux où j’étais seule avec mes parents. Au moins on faisait à « notre » façon. Petite je ne mettais pas trop le doigt sur ce qui ne m’allait pas et c’est seulement en grandissant et maintenant que mes parents sont séparés que j’ai compris que aussi bien pour noel que pour mes vacances les -rares-moments que je préfèrais c’était tous les trois (mais on avait tout le temps du monde c’est peut-être pour ça)

    • J’espère qu’il en gardera de bons souvenirs également alors ! Il est vrai que peu importe le nombre, tant qu’on se sent bien !

  5. Coucou!
    Quand je lis ton article, je ne suis pas/ plus d’accord avec ton titre. Il aurait du être « Et chercher, en vain, l’esprit de Noël de mon enfance… ». Chacun décide de comment fêter Noël quand il a enfin créé sa petite famille. Et à autant de famille, sa façon de fêter Noël. Il ne faut pas tu restes sur tes souvenirs à toi, mais que tu t’ouvres aux souvenirs que tu vas créer avec ton petit bout.
    Un petit épisode de My Little Pony qui raconte parfaitement ça (oui oui! 😀 )
    http://www.newlunarrepublic.fr/episodes/episode.php?numeptt=111
    Bisous et bonnes fêtes!

    • Je comprends ce que tu veux dire, c’est en effet l’image que j’ai de l’esprit de Noël (et qui est souvent renvoyée par les médias et l’entourage quand même ..). Je regarderai cet épisode avec mes petits loups ce weekend ! merci beaucoup ! Belles fêtes à toi !

  6. Et moi hier qui te demandais si l’ambiance était à la fête chez vous… Arf. Pour moi aussi Noël a parfois été difficile, pk c’était le moment où je réalisais clairement que ma famille avait volé en éclats. Et puis j’ai fondé ma propre famille, et petit à petit l’Esprit de noel est revenu. Je pense que Petit colis vous prendra par la main sur le chemin de la magie, en grandissant

    • Pas grave ! Ce n’est pas un sujet tabou du tout hein ! Je pense également que dans quelques années on ne pourra plus y couper, les deux grands nous ont déjà pas mal poussés l’an dernier ! On se prépare pour l’an prochain, on leur a promis un sapin ! Je vous souhaite de très belles fêtes de fin d’année en famille !

  7. Noël me rappelle tellement de bons souvenirs, le décompte des jours et l’excitation montante des vacances-des retrouvailles-du père Noël-du petit Jésus-des cousins-des cadeaux, le sapin qui croûle sous les boules, les bons gâteaux, le chocolat chaud, les cadeaux qui ravissent et ceux qui déçoivent. Il y a 5 ans ma maman est décédée le 10 décembre alors tu imagines que depuis, Noël n’est plus Noël. Et je n’ai plus de famille à part mon frère qui est dans Marine et souvent en mission, et ma soeur. Je fuis les grands magasins, je me connecte moins car l’abondance des cadeaux-décorations me déplaît. Je deviens un peu « vieux jeu » mais on s’éloigne tellement de l’esprit de Noël. Mais. Mais. Mais. Je suis maman et je ne suis pas non plus éternelle, et j’ai envie que mes enfants connaissent cette joie grandissante qui dure 25 jours en hiver. L’appétit vient en mangeant parait-il, je crois que c’est vrai, j’ai plaisir à mettre un petit peu de magie de Noël dans nos journées. Voilà mon petit cheminement en cinq ans.
    Alors j’en profite pour te souhaiter de belles fêtes de fin d’année, à trois ou plus, l’important est d’y mettre de la fête !

    • Et comme je comprends ! Il est difficile de ne plus avoir de maman quand on devient maman mais on se sent investie d’une mission, celle de donner autant à nos petits que ce que l’on a reçu enfant et je suis sûre que tu t’en sors à merveille ! Je vous souhaite de très belles fêtes de fin d’année en famille !

  8. Dans chaque famille, je pense qu’il y a des années moins festives que les autres, puis les choses évoluent.
    Chez nous, il y a juste 1 sapin décoré.
    L’ambiance, on la retrouve vraiment chez mes parents avec les bougies, les décos, le feu de cheminée, le réveillon avec les cousins cousines …
    Si Noël était chez moi, il n’aurait pas la même saveur pour moi alors j’en profite temps que mes parents peuvent assurer ce rendez-vous.

    Vous avez peut-être des amis dans le même cas que vous et qui seraient ravis de fêter Noël avec vous ? Même autour d’une raclette ou un repas picard, c’est sympa 🙂

    • C’est agréable en effet de pouvoir se retrouver chez ses parents. En effet, nous nous retrouvons parfois avec des amis et c’est très sympa même si ce n’est pas tout à fait noel.
      J’espère que les fêtes ont été douces chez vous !

  9. Que l’on soit nombreux ou pas, avec ou sans décoration je suis sûre qu’on peut trouver l’esprit de noel. Je n’ai pas connu l’enfance de parents séparés mais de parents qui se disputaient et j’en garde de mauvais souvenirs pendant les fêtes donc la seule chose que je vous souhaite c’est d’etre heureux a trois comme à plus <3

Laisser un commentaire