Le coeur en petits morceaux …

Le coeur en petits morceaux …

539
27

DSC_7068 (3008 x 2008)

Nous entendions bien parler de quelqu’un mais les enfants l’évoquaient rarement.
C’était simplement un ami de maman qu’ils voyaient de temps en temps et qui vivait dans le pays d’à côté.
C’est hier, lorsque Papam a été les raccompagner qu’elle a dit qu’elle devait lui parler et la nouvelle est tombée.

Un déménagement prévu à la rentrée, une nouvelle maison, une nouvelle école et un nouveau pays même s’il est frontalier.
Tous les repères bouleversés et une nouvelle vie dont nous ferons moins partie.
Bien sûr, nous aurions pu nous en douter, nous y préparer mais je dois dire que c’est arrivé vite et je ne l’avais pas anticipé.
Je sais qu’elle ne peut s’empêcher de reconstruire et d’avancer et elle a toujours accepté que nous le fassions ces dernières années.

Il n’empêche que lorsque Papam me l’a annoncé j’ai pleuré, pleuré et un bout de mon cœur s’est brisé.
Moi qui, lorsque je l’ai rencontré, ai tant de fois souhaité que ses enfants n’existent pas, qu’ils soient moins souvent là, j’ai tant de mal aujourd’hui à me dire qu’ils vont s’éloigner.
J’ai tellement peur qu’ils puissent ne plus être présents aussi souvent et qu’ils finissent par nous oublier.

A la rentrée ils seront plus loin et nous les verrons un peu moins.
Je sais que les choses vont changer.
Pour le moment, j’ai beaucoup de mal à accepter l’idée et à voir les choses du bon côté même si je sais que tout sera fait pour les préserver.

Le pire dans tout ça,  c’est de réaliser que dans ces cas-là, je ne suis qu’une belle-mère et que ma voix, ne compte pas.

Mon cœur et ma famille comme des petits morceaux que j’espère parvenir à garder soudés …

27 commentaires

  1. Tu as l’air d’être une belle-mère géniale…et crois moi je sais de quoi je parle j’en ai une et je m’en passerais bien…
    Les enfants ne pourront pas vous oublier, t’oublier. Tu fais et feras toujours partie de leur vie même s’ils sont un peu plus loin.
    Loin des yeux mais près du coeur pour toujours.
    Bon courage pour cette étape.

  2. Dur ! Les changements font toujours peur, c’est normal ! Courage, ils ont des parents qui ont l’air de prendre soin d’eux, et une belle maman pleine d’amour aussi. Bisous

    • C’est cette peur du changement qui me rend triste. J’espère que dans quelques mois tout cela ira beaucoup mieux! Merci beaucoup!

  3. Mince ! Dur en effet de ne pouvoir faire partie de ce genre de décision… Je vous souhaite bon courage pour vous adapter à ce changement pas très marrant…

    • J’ai la chance de pouvoir tout de même m’exprimer mais je ne peux pas l’empêcher de vivre sa vie… Nous finirons par nous adapter même si j’ai du mal à l’accepter.

  4. coucou, dire que c’est la vie ..oui c’est ça mais ça reste douloureux. je me souviens y’a un moment mon grand nous disait que sa mère voulait être muté, si tu savais à quel point j’angoissais alors je peux imaginer ton sentiment, non ta famille ne part pas en petits morceaux il y’aura un cap et du changement mais ton amour sera le même, c’est à petit Colis qui faudra expliquer…je te fais des gros bisous et soigne ton petit coeur pour les enfants et ton amoureux

    • Ohlala j’imagine tes craintes… Si je regarde la situation de manière objective ils ne partent pas si loin , c’est juste que cet inconnu me fait peur. L’image des petits morceaux était davantage pour décrire cette famille recomposée qui est en perpétuel changement… Une fois que tout aura été exprimé et organisé, cela ira sans doute mieux. Merci pour tes mots si doux!

  5. Je te souhaite beaucoup de courage pour cette nouvelle étape… Je l’ai vécu mais dans l’autre sens, mais j’imagine tout a fait ce que tu ressens… C’est normal que ce soit difficile au depart, mais je suis sure que vous allez trouver un arrangement qui convaindra le mieux à tout le monde.
    Bon courage à vous deux pour ce changement de vie.

    • Ils ne partent pas très loin et nous parviendrons normalement à les voir un week-end sur deux . C’est la peur de l’inconnu qui me fait parler. Cela ira mieux lorsque nous aurons tout mis à plat. Merci !

  6. aie aie aie! Dur, dur comme nouvelle! Il y a ce que dit la tête…. et ce que dit le coeur! Accrochez vous toi, Papam et Petit colis, ça va lui faire drôle à lui aussi de moins voir son frère et sa soeur…. Pensées pour vous 5

    • Heureusement nous parviendrons tout de même à les voir un week-end sur deux (je l’espère ). Merci pour tes douces pensées.

  7. ça me sert le coeur de lire tout ça…..
    Je pense que si cela devait nous arriver, je serai aussi très triste de moins voir Lili, et je serai bouleversée pour son papa…. Nous n’avons pas encore d’enfants, je n’ose imaginer comme cela doit aussi être dur pour la fratrie et tous les liens qui doivent demeurés…
    Bon courage et profitez en un max!

    • Le papa s’y attendait un peu plus que moi. On ne peut malheureusement pas l’empêcher de refaire sa vie et elle aurait pu partir plus loin… Ce sera difficile de les voir moins mais nous allons tenter de faire le maximum. Merci pour tes petits mots !

  8. Je suis triste avec toi, avec ton mari avec les enfants. J’espère que vous pourrez conserver dans d’assez bonne circonstance le week end sur deux. Je me mets aussi a la place de la maman qui a le droit de refaire sa vie même si en partant avec les enfants ça doit être une sacrée angoisse. Période un peu difficile pour tout le monde.
    Je vous embrasse fort

    • Et c’est pourquoi on ne peut s’y opposer. Elle a sa vie à vivre aussi même si c’est difficile pour nous. Nous ferons tout pour que tout se passe au mieux . Merci pour tes mots.

  9. Je suis triste d’apprendre cette nouvelle même si elle rend heureuses d’autres personnes. Bouleverser toutes vos petites habitudes, se dire qu’on les verra moins c’est vraiment dure! Je te souhaite beaucoup de courage ma belle. Gros bisous à tous les cinq!

Laisser un commentaire