Il y a quelques mois déjà, on m’a offert une yaourtière.
J’ai trouvé que c’était un cadeau plutôt chouette. En effet, cela faisait quelques temps que nous y pensions avec Papam vu la grande consommation de yaourts dans une famille de 5 le week-end.

J’ai eu la chance qu’on m’offre la SEB Multi-délices 12 pots, plutôt assez complète et idéale pour une famille nombreuse.

seb_yy2421fg_multidelice_k1503134083610a_162341835

La machine est fournie avec un livre de recette et des conseils que je me suis empressée de consulter.
J’ai découvert que faire des yaourts avait l’air d’être un jeu d’enfant: du lait, des ferments et pouf !
J’ai découvert également que je pouvais faire d’autres choses: crèmes dessert, fromage frais, oeufs cocottes …
C’est tout un tas de possibilités qui s’ouvraient à moi.

J’ai donc acheté tout ce qu’il fallait pour me lancer.
J’ai privilégié du bio , j’ai pris des ferments en sachet et du Régilait afin de pouvoir tester différentes textures et je me suis lancée.

Ce que je dois préciser c’est que je n’aime pas trop les yaourts.
Depuis que je suis bébé, j’ai un problème avec le lait. Je déteste cela.
Je n’en bois jamais, je me force à manger un yaourt nature de temps en temps (parait que c’est bien dixit les médecins, j’y crois de moins en moins..) et cela s’arrête là.

Il me fallait donc des testeurs pour m’aider. Les enfants et Papam se sont dévoués.

J’ai testé pas mal de combinaison : lait entier, demi-écrémé afin de pouvoir me rendre compte des différentes consistances.
Avec des ferments, un yaourt, du régilait, sans…
J’ai testé également différentes durées puisque cela peut faire grandement varier le résultat.

Et j’ai été déçue, vraiment…

Soit les yaourts étaient bien trop liquides (donc immangeables pour moi et pour la moitié des testeurs), soit fermes mais trop acides (donc immangeables pour tout le monde).

J’ai parfois pensé tenir le bon équilibre et la fois d’après, catastrophe, 12 yaourts à la poubelle… Pourtant je notais tout dans l’espoir de trouver enfin la combinaison parfaite.
J’ai vraiment essayé de ne pas renoncer trop vite mais sans succès.

J’ai essayé les crèmes desserts une fois, la cata …

Lasse de devoir gâcher et surtout, trouvant que mes yaourts natures bio du commerce étaient biens meilleurs, je me suis penchée sur l’économie réalisée.

Surprise ! Je n’en réalisais aucune !

Le prix de mes 12 yaourts faits maisons était équivalent à celui de 12 yaourts bio du commerce (marque distributeur).
Je n’ai pas compté l’électricité pour le fonctionnement de la machine, la vaisselle en quantité et le Régilait dans ce calcul..
Et l’achat de la machine et des pots qui ne sont pas donnés !

Clairement, il ne restait donc que l’argument écologique des pots en verre pour sauver la chose.

Je me suis arrêtée-là.
Un peu fâchée de ne pas trouver de solution, de ne pas comprendre ce qui faisait que je n’y arrivais pas et je l’ai rangée dans mon garage.

Depuis, j’hésite je la garde… ou pas ?
Alors avant de prendre une décision irrévocable je me permets de vous demander si vous avez des conseils à me donner ? Si vous aussi vous avez pu être déçus ou si je suis la seule à ne pas savoir me servir de cet engin !

La yaourtière vous connaissez ? Vous validez ?