Paroles de beaux- parents

Paroles de beaux- parents

258
1

J’aimerais faire de ce blog un lieu d’échange et de partage. Pour cela, j’avais envie de créer une rubrique ou d’autres que moi pourraient prendre la parole et nous raconter leur histoire autour de la beau-parentalité. Pour rendre cela plus facile, j’ai imaginé un petit questionnaire qui balaie les questions et les difficultés auxquelles ont peut-être confrontées dans notre quotidien de beaux parents. Parce que ça m’aurait aidé (et ça m’aide encore aujourd’hui) de savoir que je n’étais pas seule à le vivre.

Je suis Julie sur Instagram depuis pas mal de temps déjà. C’est la première belle-mère que j’ai rencontrée avec des enfants en bas âge (Esteban, le fils de son mari, 5 ans et Quitterie sa jolie chipie de 10 mois) et qui était belle-mère avant d’être maman. Je me suis souvent sentie proche de ce qu’elle pouvait raconter et vivre. Julie est également une passionnée d’écologie, avec de vraies valeurs et elle en parle très bien sur son blog que vous pouvez retrouver en cliquant ici .

Je lui ai proposé de venir nous raconter un peu comment ça se passe chez elle et j’étais vraiment très très heureuse qu’elle accepte! Merci encore Julie de t’être prêtée au jeu!

Tu te présentes
 Je m’appelle Julie, j’ai 29ans, j’habite dans le sud ouest et je termine mon doctorat de droit!

Et ta famille alors?
Je suis mariée avec mon ancien amoureux de lycée depuis 2011. On a eu une petite fille, Quitterie, en septembre 2013. Mon homme a un fils, Esteban, d’un premier mariage, qui vient d’avoir 5ans!

Tu nous montres une photo qui vous représente, je te laisse choisir sa légende.

Les ouistitis!!!

Ta première rencontre avec ton mari, c’était comment? Tu as su tout de suite pour son fils? Tu as réagi comment?
Quand je l’ai revu, je savais qu’il avait un fils et j’ai appris qu’il était divorcé. Je n’ai pas eu de réaction particulière, je ne mesurais pas du tout ce que ça signifiait pour moi!
Et ton entourage, ça se passe comment?
 Pas de mauvaise réaction mais des questions sur le fait qu’il soit si petit, qu’il vive un divorce « longue » distance (sa maman vit en région parisienne)…
 Aujourd’hui, il appelle mes parents papy et mamie!
Tu nous parles d’Esteban...
C’est le portrait de son père! Ça fait 3 ans que je le connais et ça m’épate de voir son évolution. Il sait déjà presque lire, compter, il est très curieux, pose 12000 questions par jour et adore le sport. Il me semble plutôt équilibré pour un petit garçon qui a été beaucoup trimballé entre deux familles et deux régions!
Une anecdote, un bon souvenir.
La première fois que j’ai du m’en occuper le matin et lui faire son biberon! Je n’en avais jamais fait et il avait encore un lait en poudre. J’ai du me tromper dans le dosage et il n’a jamais voulu le boire!! J’ai un peu stressé!!
Vos mots à vous pour parler de tout ça?
 Pour l’instant on n’a aucune étiquette. Il m’appelle Julie. Et Quitterie c’est sa sœur et pas a moitié! Je lui ai expliqué ce que c’était une belle mère car il est en pleine période de question sur ses parents, le divorce, l’amour… Il m’a demandé si d’autres enfants ont « des Julie » 🙂 Pour moi, je ne l’appelle jamais mon beau fils, mais le fils de mon mari. Je n’aime pas les étiquettes même si je comprends que ça puisse le rassurer.
Quand vous êtes tous ensembles, ça se passe comment? Ça change quoi?
On attend avec impatience qu’il arrive. Il ne vient qu’aux vacances et c’est assez dur pour mon homme de ne pas le voir pendant plusieurs semaines. Et comme il est là durant les vacances, c’est souvent la fête!
 On passe du temps ensemble et il profite du fait qu’on habite dans le sud, près de l’Océan et de la montagne. Et cet été c’est la première fois où il peut vraiment « jouer » avec sa sœur!
Et ta fille dans tout ça? Avais tu des peurs vis à vis de tout cela en devenant maman? En as tu encore?
Au départ j’étais triste de vivre des premières fois que mon homme avait déjà vécu avec une autre. Et comme on a eu des difficultés à avoir Quitterie, j’ai aussi assez mal vécu la présence d’Esteban pendant cette période. Une fois enceinte, puis maman, tout s’est mis en place naturellement et je n’ai pas l’impression d’avoir vécu ça différemment d’une autre jeune maman! Et le gros avantage c’est qu’au moins je pouvais m’appuyer sur lui vu qu’il était déjà papa!
Aujourd’hui je me pose des questions sur leur relation de frère et sœur, comment ils vivront la distance et les séparations. Je ne sais pas encore ce que ça va donner mais on s’adaptera!
 Ce qui est le plus difficile dans ton rôle de belle-mère? Ce que ça t’apprends et t’apporte au quotidien?
Sans hésiter, Le plus dur est d’être belle maman sans être maman. Le premier été passé ensemble où il est resté 1 mois a été très dur! On ne comprend pas les contraintes horaires, les caprices, l’attention qu’il lui faut.
J’ai un peu honte mais j’étais vraiment jalouse du temps que lui accordait son père alors qu’on commençait notre vie de couple. J’ajouterais que gérer l’ex-femme n’est pas toujours simple. Je dirais même que c’est le seul truc difficile aujourd’hui! C’est impossible de faire coexister parfaitement deux familles, alors c’est constamment du bricolage!!
Mais il y a aussi pleins de trucs positifs, c’est super d’avoir un rôle « a côté » des parents, on joue beaucoup tous les deux, on lit… J’espère arriver à lui transmettre notre mode de vie, nos valeurs… J’espère avoir aussi tirer des enseignements sur les différentes étapes que ma fille va bientôt connaître! J’avoue honteusement tester pleins de trucs d’éducation sur lui 😉
Ta phrase de Belle-mère?
Chez maman, c’est chez maman!! Réponse classique aux « chez maman j’ai le droit de… » « Maman elle fait comme ça… »! (Parfois je finirais même par un gros mot mais j’essaye de freiner, il paraît que c’est pas bien..!!!)Ton truc/ conseil de belle-mère?
Dur de conseiller, chaque famille est différente. Je dirais que l’essentiel c’est le dialogue. Exprimer ce qu’on ressent, ce qu’on veut, quand on est mal à l’aise ou autre. Aussi bien au papa qu’au petit. Et discuter avec lui de notre famille. J’avoue avoir horreur de répondre à ses questions sur sa maman, sur l’époque où ses parents étaient ensembles… Mais je pense qu’il vaut mieux en parler et lui expliquer.

Et le papa dans tout ça?
 Pour moi c’est l’élément central qui fait que tout tient debout! Un enfant, une ex, une nouvelle femme et un nouvel enfant en commun, franchement, parfois, gérer tout ça, c’est sport! Le mien a été très patient et m’a toujours donné la parole sur son éducation. Il a toujours pensé que j’avais un rôle a jouer vu que son fils était aussi chez moi et qu’on aurait des enfants ensembles. Il a une autre éducation chez sa mère qu’on respecte mais chez nous c’est nos règles.

Sinon c’est un papa poule qui vit un déchirement a chaque fin de vacances et ça c’est bien l’aspect le plus dur a vivre car je n’y peux rien…

Un souhait pour votre avenir à tous?
Essayer de trouver une solution pour l’avoir plus de temps tout en évitant la case « Paris ». Et partir en vacances tous les 4!

Tu voudrais qu’Esteban se souvienne de quoi dans 20 ans?
J’aimerais qu’il ait ses propres souvenirs de ses vacances chez nous et qu’il sache combien on était heureux de l’avoir.

Et Esteban, il nous dessinerait sa famille?

J’ai eu une belle-mère et maintenant que j’en suis une, j’aimerais lui dire….
Je n’en ai pas et parfois ça m’aurait peut être aidé!!

J’ai oublié un truc important? Une dernière chose à rajouter?

J’adore ton blog et je milite activement pour une fête des belles mères (et beaux pères!). On se sent souvent seule a vivre comme ça que ton blog est presque d’utilité publique!! 
 Merci beaucoup Julie, ça me touche énormément! On va maintenant tenter de trouver une date…

J’aimerais pouvoir vous proposer cette rubrique régulièrement. Pour ceux qui se sentiraient concernés qui auraient envie, comme Julie de venir nous raconter comment ça se passe chez eux, n’hésitez pas à me contacter!  mariebellemam@gmail.com

 

1 commentaire

Laisser un commentaire