Se marier à l’église lorsque l’on est athée.

Se marier à l’église lorsque l’on est athée.

865
14

IMG_20150208_143338Se marier à l’église est un choix, pas une obligation.

Ce choix résulte pour certain d’une foi, de l’envie d’être uni devant Dieu. Pour d’autres, ce n’est pas une évidence.


L’amour est fait de choix et de concessions.

C’est pourquoi nous avons pris cette décision. Sans évidence ni certitudes mais dans l’espoir d’une vie à deux et d’un amour qui dure.


Quelles que soient vos idées, vos croyances et vos convictions profondes, nous vous remercions de votre présence en ce joli jour.

—-

J’avais rédigé ce petit texte pour l’ajouter à notre livret de messe. Le prêtre nous avait conseillé de le personnaliser afin de se l’approprier et le rendre un peu moins sérieux.

Je suis athée et je ne suis pas baptisée.

J’ai grandi dans une famille où l’on ne croyait pas en dieu et je peux même ajouter que chez nous, il n’était pas très apprécié.

Lorsque j’ai rencontré Papam, j’ai appris qu’il était catholique et que pour lui, la religion était quelque chose d’important.

Je dois reconnaitre que cela m’a un peu effrayée.

J’avais l’image de ces gens pas très tolérants à la télé.

Je n’aime pas vraiment les idées qu’ils peuvent véhiculer, cela m’effraie et je n’aurais pu le supporter.

Je dois ajouter que je n’avais pas envie de devoir un jour baptiser mes enfants. Pour moi, la religion doit rester un choix.

Heureusement pour tous ces sujets-là, Papam pensait la même chose que moi.

Lorsque les projets de mariage ont commencé, la question d’une cérémonie religieuse s’est posée et même si je n’étais pas emballée, j’ai fini par accepter à la condition que je me sente respectée.

Nous avons eu la chance d’avoir affaire à un prêtre très tolérant qui a accepté mon point de vue divergent.

Il a vite compris que nous ne nous mariions pas religieusement pour faire joli sur les photos et la préparation a été plutôt agréable finalement.

La cérémonie a été plutôt drôle et réussie. Nous étions tous frigorifiés (quelle idée de se marier en février) et aucun de nos invités ne savait chanter. Je ne vous parlerai pas de la quête, la plupart des gens ne savaient pas que cela existait!

Ce jour-là, j’ai pourtant eu un de mes plus beaux cadeaux. Mon père et mon frère jouant de la trompette en duo et ça, c’était vraiment très beau!

Et chez vous, ça s’est  ou ça se passera comment? Choix compliqué ou évidence?

(Crédit photo: J.D)

14 commentaires

  1. Pour nous c’était prévu, parce que est comme ça, c’était une évidence puis j’ai perdu mon petit filleul, et je me suis posée des questions. J’ai voulu annuler le mariage, puis l’église , puis finalement nous avons tout gardé. Pour nous, pour lui…
    Mon parrain est diacre et c’est lui qui nous a marié donc c’était moins strict, plus léger, avec ses anecdotes sur moi petite… Il a tout fait pour nous faire sourire, mais à l’église, 8mois après un drame, le Coeur n’y était pas, j’avais qu’une hâte, sortir de là ! Je n’écoutais pas, j’attendais que ca finisse, juste sortir de l’église qui était encore trop liée à un enterrement. Je ne regrette rien, mais je n’ai pas pu savourer…
    Joli partage pour vous 2, je trouve ça chouette d’arriver à tomber d’accord pour ce qui tient à Coeur à l’autre …

    • J’imagine que cela a du être difficile…
      Ma belle-mère est décédée quelques mois avant le mariage et il est difficile de fêter un heureux évènement lorsqu’on se sent encore triste de la perte d’un être cher. Mais il faut continuer pour ceux qui sont partis je crois…
      C’est beau que vous y soyez parvenus même si c’était difficile…
      Merci pour tes mots!

  2. Oh c’est bien ca fait envie ! Je pense sur les prêtres ont intérêt a se montrer de plus en plus ouverts, le monde change, et les croyances des gens avec.
    En ce qui nous concerne, mon blond n’est pas croyant et moi non plus, enfin je me pose des questions mais je n’ai aucune certitudes sur l’existence ou non d’un dieu donc. La question ne s’est donc pas posée chez nous, nous passerons uniquement devant monsieur le maire !

  3. Compliqué car effectivement je me suis vraiment sentie obligée par ma famille de faire baptiser Loulou, résultat je ne suis pas croyante mais pas menteuse et ça m’a terriblement mis mal à l’aise lors des réunions de préparations de « mentir » au prêtre….je ne baptiserai pas Livia malgré la « pression » familiale …
    Toi ron chéri est croyant c’est une belle preuve d’amour, moi le lien ne l’est pas non plus donc très compliqué… bisous 🙂

    • Oh je comprends, ça ne doit pas être évident… tu as raison de ne pas le faire si tu n’en as pas envie pour Livia.
      Petit Colis ne sera pas baptisé, je préfère lui laisser le choix lorsqu’il sera adulte.

  4. J’aimerais un jour pouvoir assister à une cérémonie laïque! Je trouve cela super car ça permet de concevoir la cérémonie de façon très libre. Je vais aller lire ça alors!

  5. Je partage tes idées, je suis dans le même cas que toi. Cette cérémonie religieuse que je redoutais a été le plus beau moment de notre mariage. Nous n’avons pas fait une cérémonie avec l’hostie à la fin (tu m’excuseras, le terme m’échappe) comme ça nous avons trouvé un bon compromis entre nos attentes à tous les 2. Je me souviens surtout des chants, nous avons eu la chance d’avoir pour nous la chorale de la région (qui s’est proposée spontanément!) et nous avions eu les chants enregistrés sur CD pour les apprendre en amont. Un super moment!

    • Cela s’appelle, je crois, une bénédiction, c’est ce que nous avons fait. C’est top pour la chorale car nous les chants, c’était la cata!
      C’est bien que tu puisses garder de bons souvenirs de ce moment!

  6. Nous sommes passés par l’Eglise, c’était une évidence pour moi. Je suis baptisée et mes parents m’ont fait communier. Cependant je ne pratique pas.Je ne sais pas si j’y crois mais je pense que oui au fond sinon je n’aurais pas baptisée mes enfants et je ne serais pas passé par l’Eglise. C’est rare de nos jours maintenant, c’est ce que j’ai remarqué.. A tous mariages auxquels nous avons assisté, aucun n’est allé à l’Eglise. Je ne parle même pas des baptêmes civils, je n’y voit pas l’intérêt du tout ni même pourquoi ça existe.
    En tout cas, tu as beaucoup de chance de tomber sur un Homme d’Eglise ouvert, ce qui t’a permis de passer un bon moment et surement d’avoir de bons souvenirs comme on peut le sentir d’après tes quelques mots

  7. Papam est un peu comme toi, il est croyant mais ne pratique pas. Par contre, les enfants ne sont pas baptisés.
    J’ai peu d’amis qui se marient tout simplement mais j’ai assisté à mon premier baptême il y a quelques mois. Ca se fait de plus en plus rare en effet!

  8. Ici, c’est moi qui tenait à un mariage religieux. Pour moi, c’est une évidence… Mon mari est lui aussi athé et a grandit dans une famille où la religion n’est pas très bien vue… Pourtant, il a accepté de s’ouvrir à ce sujet et nous avons eu le droit à une préparation en béton avec un prêtre en or qui a compris et respecté le point de vue d’Eric. Il nous a mené sur un chemin de réflexion ouvert à tous et essentiel avant de s’engager pour la vie… C’est un autre prêtre qui nous a marié car nous vivons trop loin du lieu de notre mariage. Là aussi un prêtre exceptionnel. Très à notre écoute. Cela va faire 4 ans que nous sommes mariés et il nous écrit toujours. Il m’a souvent écris lors de ma grossesse difficile et des mois compliqués avec Gabin. Il a prié pour lui. Ca me touche et je sais que ça touche aussi Eric même si il ne le dit pas. J’aimerai beaucoup que ce soit le prêtre qui baptise Gabin mais ceci est en pour parler… lol

    • C’est super d’avoir pu réaliser ce projet ensemble même avec des avis divergents! Pour le baptême nous sommes d’accord, c’est lui qui décidera lorsqu’il sera plus grand! J’espère que de ton côté tu parviendras à le persuader!

Laisser un commentaire