Voyager seule, en train, avec un tout-petit.

Voyager seule, en train, avec un tout-petit.

272
11

IMG_7375

Ma famille et pas mal de mes amis habitent loin et depuis des années, pour les voir, je prends le train.
J’ai pris l’habitude de faire de même avec mon petit Colis depuis qu’il est tout bébé.
La première fois que nous sommes partis, il avait trois semaines.
C’est ensuite une fois par mois que nous avons fait 4 ou 5 heures de trajet pour aller rendre visite à ceux qui sont bien trop éloignés.

Alors on voyage comment, seul avec un enfant ?
Je répondrais que cela dépend vraiment des moments…

0/6 mois : Le plus facile selon moi.
Ce qui est compliqué, ce sont les bagages à transporter.
J’avais opté pour un sac de randonée et le sac à langer accroché à la poussette.
Ainsi, il est plus facile de se déplacer.
Dans le train, je posais le cosy à côté de moi et c’est souvent que mon fils a dormi presque tout le trajet, bercé par le doux roulis du train et ne se réveillant que pour manger.
Bien sûr, il faut anticiper les biberons et/ou les repas et prévoir large en cas de problème.

IMG_7372

6/12 mois : Le bébé bouge, veut se déplacer mais dans le train, rien n’est adapté.

Il est souvent trop grand pour se satisfaire d’un cosy et ne tient pas toujours assis.
Il va falloir ruser pour l’occuper.
Le temps peut paraître très long et j’ai vite compris que les magazines que je m’étais achetés ne me serait d’aucune utilité ou alors pour être totalement dépecés.
Nous, on s’est beaucoup promenés, on a joué et j’ai parfois , un peu craqué…

IMG_7376

 

12/24 mois : Comme mon fils marchait, je pensais être sauvée.
En effet, il se déplaçait plus facilement mais le temps lui paraissait long, très long.
Alors on l’occupe : dessins, livres, allers-retours dans le train, jeux, escalade de siège.
C’est la période que j’ai trouvé la plus compliquée.
Il était impatient, frustré … Il est beaucoup plus confortable d’être deux dans ces moments-là pour se relayer.
J’ai passé pas mal d’heures de trajet en plateforme à le laisser gambader.

IMG_7373

 

24/36 mois : Youpi, il grandit ! Et il commence à comprendre à quoi sert le train.
Ce qui m’aide c’est que Petit Colis est fasciné par les trains et veut tout observer.
Il sait qu’on peut s’y déplacer mais également que ce sera un peu long et qu’il est nécessaire de s’occuper.
Il est capable de regarder un dessin animé et de lire quelques livres.
Il peut plus facilement passer une dizaine de minutes à rêvasser en regardant par la fenêtre. Je n’échappe pas à quelques: « maman, je s’ennuie !!! » mais cela reste gérable.
On sent qu’il grandit et les voyages sont de plus en plus agréables et j’espère que cela va continuer !

IMG_7374-1

Quelques petites choses encore compliquées …

  • Les trains à étages.
    Avec les bagages, la poussette et le bébé, il faut parfois faire des choix.
    Pour moi qui ait beaucoup de mal à concevoir de laisser mon fils hors de ma vue et de ma portée, cela a parfois pu être compliqué.
    Merci à tous les gens, souvent charmants qui spontanément proposent d’aider.

 

  • Aller aux toilettes.
    La SNCF a bien pensé à la nursery pour les enfants mais elle a oublié les parents !
    Lorsque l’on voyage seul, pendant 5 heures et que l’on est un humain, il est fort probable que l’on finisse par avoir besoin de les utiliser. Sauf que, je n’ai toujours pas compris, ce que je devais faire de mon bébé   ?

Mes petites astuces pour un voyage serein…

  • Bien préparer la valise et surtout ce dont on aura besoin dans le train.
    Je prépare un sac avec un cahier, des gommettes et une pochette de feutres. Quelques livres et quelques petits personnages pour jouer.
    De l’eau, un petit goûter. Doudou, tétine et de quoi se débarbouiller. Je prévois toujours large en cas de retard.

 

  • Une sucette peut vous faire gagner une bonne dizaine de minutes de tranquilité (merci les mini Chupa Chup’s.)

IMG_7303-1

  • Avoir une valise qu’il aime.
    Ici, on a opté pour la valise Trunky. Pratique, c’est lui qui gère ses bagages. Je peux également le tirer en cas de coup de fatigue.

IMG_5513

  • Avoir des bagages solides et adaptés.
    Je ne sais pas si cela vous est déjà arrivé mais les galères de bagages qui cassent, fermetures de valises, roulettes… avec un bébé, je ne préfère même pas imaginer… Alors j’ai une bonne valise sur laquelle je sais que je peux compter.


Je reconnais que le transport de trottinette n’est peut-être pas ce qu’on a vu de plus pratique…
IMG_7316

  • Des épisodes de son dessin animé préféré et un casque pour avoir la paix.

 

  • Choisir des horaires adaptés, dans l’espoir que fatigué, il s’endormira.
    Ne marche malheureusement pas à tout les coups mais cela vaut la peine d’essayer.

IMG_7293-1

Ceci est la seule fois ou cela a fonctionné….

 

Personnellement, le train reste mon moyen de transport préféré.
Celui que je trouve le plus sûr, pratique et agréable. Si ce n’était pas si cher, je crois qu’il n’y a qu’ainsi que je voyagerai.

Et vous, qu’elles sont vos astuces pour voyager avec vos petits et grands bébés ?

 

 

 

 

11 commentaires

  1. Je n’ai jamais voyagé seule avec les filles. Nous prenons le train pour décembre depuis que Broutille a 12 mois environ. Mais 6 heures 30, ça reste très long. Alors on a le lecteur DVD, des livres, on se balade…. la fin est souvent pénible car elle n’a jamais dormi.
    Avec Tisane qui sait rester assise sans broncher pendant 5 heures, c’est bien plus facile!

    • En effet, 6h30 c’est long ! Déjà 5heures, mon petit sature !
      Son grand frère est pareil que ta tisane (d’ailleurs né le même jour), capable d’être plus calme et de s’occuper…

  2. J’ai beaucoup voyagé en train avec Loulou, beaucoup des courts trajets donc pas trop d’inquiétude. Son must savoir qu’on va manger dans le train.
    On l’a beaucoup fait pendant toute une année quand on rejoignait l’homme pour le week-end et là il était le roi du monde avec sa boîte à sandwich et sa pompot’ et puis comme Petit Colis il adore le train donc c’est juste l’aventure de prendre le train pour lui
    Le plus long qu’on ait fait c’est Paris-Agen 4 heures quand il avait 18 mois, il était tellement content de prendre le train que ça a été jusqu’à la dernière heure où ça a commencé à être dur, il était fatigué et ne voulait pas dormir, je l’ai mis dans l’écharpe de portage j’ai fait deux aller retour dans le couloir et il dormait alléluia 🙂

    Comme toi je conseille un casse croute, le doudou (tétine si l’enfant en a) des petits jouets, des livres et plus tard lecteur DVD et/ou tablette, le téléphone de maman fonctionne bien aussi 😉

  3. Depuis que Milian a deux mois nous prenons le train pour descendre à Montpellier, chez ma sœur! Comme pour Petit Colis, la période difficile a été celle des 1 an! Il voulait bouger et s’impatienter. Heureusement a chaque fois il y avait d’autres petits et du coup on sympathisait avec les mamans et ils s’occupaient ensemble. J’ai toujours prévu la valise que je peux porter sur le dos, le doudou et la tétine, de quoi grignoter, des livres, le lecteur DVD, des jouets et surtout beaucoup de patience ahaha…

  4. Les grignottages, c’est pas diététique, mais salvateur pour occuper les mains et les esprits ! Et, comme toi, on prend aussi des dessins animés (encore une entorse nécessaire aux règles de la maison), et de quoi dessiner / coller / découper… bref, comme pour les longs trajets en voiture, quoi !

Laisser un commentaire